Avez-vous pensé au covoiturage pour aller au travail ?

Avec la hausse des prix des carburants, les applications de covoiturage connaissent un boom sans précédent pour les trajets domicile-travail.

Podcast

BlaBlaCar Daily, l’appli pour covoiturer au boulot

1 - BlaBlaCar Daily, l’appli pour covoiturer au boulot

02:15

Prix des carburants : le covoiturage a désormais la côte !

2 - Prix des carburants : le covoiturage a désormais la côte !

04:19

Rouen, championne du covoiturage domicile-travail

3 - Rouen, championne du covoiturage domicile-travail

04:20

La hausse du prix des carburants a un sérieux impact sur le budget des ménages. Si bien que nous sommes nombreux à trouver des solutions alternatives à la voiture individuelle, notamment pour les courts trajets.

Eugenio Marongiù

Si le covoiturage a le vent en poupe pour voyager d’une ville à une autre, parfois même d’un pays d’Europe à un autre, une autre tendance pointe le bout de son nez : le covoiturage domicile travail.

Boom des inscriptions

« L’augmentation est constante et significative pour les nouveaux utilisateurs. 500 000 Français se sont inscrits sur notre application depuis septembre dernier », explique Nicolas Michaux de BlaBlaCar Daily, petite sœur de la désormais célèbre BlaBlacar.

L’appli, qui se télécharge à part de sa grande sœur et propose des trajets quotidiens et sur de courtes distances, séduit de plus en plus de voyageurs, tout comme les autres applications similaires : Klaxit ou encore La Roue Verte.

« Pour BlaBlaCar Daily, le principe est simple si vous êtes conducteur : vous entrez votre destination de départ et celle de votre travail, vous sélectionnez les heures auxquelles vous voyagez habituellement, cela peut varier selon les jours et les semaines. Ensuite, vous validez et les covoitureurs peuvent demander une place à vos côtés », détaille Nicolas, selon qui le covoiturage domicile-travail peut permettre au conducteur principal de financer ainsi un à deux pleins de carburant par mois.

Rouen, championne du covoiturage

Le covoiturage domicile-travail séduit particulièrement les habitants de la Métropole de Rouen, première en France dans la catégorie (selon l’Observatoire National du Covoiturage)

« Nous avons fait le choix de nous associer avec l’application Klaxit et la Métropole rembourse la part voyageur, rendant ainsi le covoiturage gratuit », se félicite Cyrille Moreau le vice-président de la Métropole.

Sergii Figurnyi/Adobe Stock

Si les inscriptions sont en constante augmentation, le succès est à nuancer : « Sur le million de déplacements par jour dans la Métropole, dont 600 000 se font en voiture, le covoiturage n’en concerne que 500… Et pourtant, nous sommes les plus avancés en France », explique Cyrille Moreau. Mais, d’après lui, ses résultats n’en sont qu’au début, le temps que le dispositif soit connu du plus grand nombre.

Selon les modélisations de la Métropole de Rouen, l’accélération du covoiturage (ainsi que l’investissement dans les réseaux de bus et les pistes cyclables) permettra rapidement de réduire de 30% les émissions de carbone mais aussi de 90% les dégagements nocifs pour la santé des riverains.