Cette association lutte pour rétablir l’image du renard en France

L’ASPAS, l’association pour la protection des animaux sauvages, milite depuis plus de 40 ans pour réhabiliter les espèces nuisibles. La réhabilitation du renard est l’un de leurs principaux combats.

Podcast

Présentation de l’ASPAS, association reconnue d’utilité publique

1 - Présentation de l’ASPAS, association reconnue d’utilité publique

02:04

L’ASPAS, un savoir-faire juridique

2 - L’ASPAS, un savoir-faire juridique

04:00

Protéger le renard et sensibiliser sur son utilité avec l’ASPAS

3 - Protéger le renard et sensibiliser sur son utilité avec l’ASPAS

08:01

Tous les trois ans, l’État réactualise une liste des espèces considérées comme nuisibles aux activités humaines. Ces espèces sont alors désignées comme « susceptibles d’occasionner des dégâts ».

L’association pour la protection des animaux sauvages, l’ASPAS, lutte depuis plus de 40 ans pour réhabiliter ces espèces dont le renard, qui est persécuté chaque année. Cette association 100% indépendante tente de mobiliser l’opinion publique, d’interpeller les élus et de sensibiliser sur ces espèces. L’ASPAS engage également des procédures devant les tribunaux pour les protéger.

L’association s’est énormément investie dans la protection du renard et ne cesse de répéter ses bienfaits. En effet, l’animal protège écologiquement les cultures puisqu’il régule les populations de rongeurs. Il assure également la bonne santé de son écosystème grâce à ses déjections qui disséminent des graines diverses.

Enfin, en plus d’être un être sensible, le renard élimine les animaux pouvant porter des maladies et évite la propagation d’épidémies. Aujourd’hui, l’association a réussi à faire interdire la chasse au renard dans trois départements d’Île-de-France ainsi que dans certaines communes des Vosges.