Menton : un refuge change le regard sur le handicap des chats

Nathalie Cuvillon et son équipe de bénévoles accueillent des animaux handicapés depuis 10 ans, sur la Côte d’Azur. Depuis peu, elle s’est recentrée sur les chats, qui le lui rendent bien.

Podcast

Les protégés de Nathalie : chacun trouve sa place

1 - Les protégés de Nathalie : chacun trouve sa place

02:13

Les protégés de Nathalie : un échange enrichissant

2 - Les protégés de Nathalie : un échange enrichissant

04:04

Les protégés de Nathalie : une vie confortable est possible

3 - Les protégés de Nathalie : une vie confortable est possible

08:13

La présidente de l’association Les protégés de Nathalie ne pouvait pas se résoudre à laisser les chats âgés, ou empêchés, à leur sort.

Au début des années 2010, il n’y avait aucune structure adaptée au handicap animal dans le secteur. Elle décide alors de créer « un lieu adapté, leur permettant alors d’avoir une vie tout à fait correcte, confortable et très longue ».

Un apport réciproque

Si les bénévoles apportent soins et amour aux petites bêtes, cela fonctionne dans les deux sens. C’est un véritable enrichissement, un réel échange, des humains et des animaux qui se rencontrent, au-delà du handicap, que les bénévoles finissent par ne plus voir. « On ne voit plus que l’animal et sa richesse. Chacun se retrouve à égalité ».

Au cas par cas et en lien avec l’animal, la meilleure stratégie d’accompagnement est trouvée. « On apprend, eux et nous, un peu plus tous les jours. »

Les chats ne sont pas proposés à l’adoption puisqu’ils demandent beaucoup de soins, un environnement spécial, éventuellement des rampes d’accès, et beaucoup de nettoyage, mais Nathalie Cuvillon est toujours à la recherche de bonnes volontés.