Paris : 100 000 mégots de cigarettes récoltés en 1h30 sur les Champs-Élysées

Objectif de cette opération de collecte, organisée par l’association 0 mégot, à la mi-février 2022 : marquer les esprits sur la pollution engendrée par la cigarette.

Podcast

Paris : 100 000 mégots de cigarettes récoltés en 1h30 sur les Champs-Élysées

1 - Paris : 100 000 mégots de cigarettes récoltés en 1h30 sur les Champs-Élysées

02:30

Pourquoi vous ne devez plus jamais jeter un mégot de cigarette au sol

2 - Pourquoi vous ne devez plus jamais jeter un mégot de cigarette au sol

04:07

0 mégot, l’association qui a ramassé 100 000 mégots sur les Champs-Elysées

3 - 0 mégot, l’association qui a ramassé 100 000 mégots sur les Champs-Elysées

08:22

Chaque année dans le monde, 4 300 milliards de cigarettes sont jetés au sol. Pour la seule ville de Paris, ce sont 10 millions de mégots qui sont récupérés tous les jours par les services municipaux.

C’est pour dénoncer cette réalité que l’association 0 mégot a lancé une vaste collecte sur les Champs-Élysées, le 12 février 2022. Plus de 300 bénévoles se sont retrouvés pour arpenter la plus belle avenue du monde.

Avec l’éco-aventurier Matthieu Witvoet

« Nous voulons marquer les esprits et que les gens se rendent compte de la quantité de mégots ramassés sur l’une des avenues les propres de Paris », explique Matthieu Witvoet. Cet éco-aventurier n’en est pas à son coup d’essai : il y a quelques mois, il avait remonté la Seine à la nage pour retracer le parcours des mégots jusqu’à l’océan.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen

Cette pollution est d’autant plus alarmante que les mégots de cigarette ne sont pas constitués que de papiers, mais d’un filtre fabriqué à partir d’acétate de cellulose, une fibre plastique aussi utilisée dans l’industrie textile.

Ce sont donc autant de déchets plastiques, teintés par ailleurs de plus de 4 000 substances chimiques, qui sont balayés par le vent jusque dans les cours d’eau et terminent dans les océans.

Cy-Clope, une solution pour recycler les mégots de cigarette

Transformés en plaques de sensibilisation

« La cigarette n’est pas qu’un problème sanitaire, c’est aussi un problème écologique », explique l’un des bénévoles, sa bouteille remplie de mégots, 10 minutes à peine après avoir démarré sa mission.

Arrivés à l’Arc de triomphe, après une heure et demie de récolte, les bénévoles déversent leurs trouvailles dans plusieurs tubes permettant de mesurer la pollution marine. « Une cigarette pollue 100 litres d’eau », précise Chloé de l’association.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen

Le couperet tombe : 100 000 mégots ramassés en un laps de temps si court. Les bénévoles s’applaudissent mais c’est aussi une réelle prise de conscience. « Les fumeurs ne réalisent peut-être pas l’impact d’une cigarette jetée au sol », soupire Marie qui a ramassé avec son équipe quelque 5 000 cadavres.

Partenaire de l’action, l’association éco-mégot conclut ensuite la matinée par un message fort : « Les mégots récoltés seront recyclés et transformés en plaques de sensibilisation à Bordeaux », détaille Mathieu de l'association girondine.

TchaoMegot fabrique des doudounes avec des mégots de cigarettes