Lille : la friterie Mestré s’apprête à ouvrir ses portes 

Si l’industrie musicale belge a le vent en poupe, il se pourrait que leurs talents culinaires aussi continuent d’envahir la France et ce n’est pas Aurèle qui dira le contraire.

Podcast

Reconversion professionnelle : des frites, des frites des frites !

1 - Reconversion professionnelle : des frites, des frites des frites !

02:15

Angèle, Stromae.. Et même les frites sont belges !

2 - Angèle, Stromae.. Et même les frites sont belges !

04:21

Restaurants : La frite Belge pour conquérir les Lillois

3 - Restaurants : La frite Belge pour conquérir les Lillois

04:06

Entre tradition et modernité, une nouvelle friterie compte bien s’implanter dans le paysage lillois avec un produit phare : la frite belge, accompagnée de croquettes aux crevettes ou de fish and chips.

Après cinq ans en tant qu’ingénieur et chef de projet dans le bâtiment et dans l’industrie, c’est l’envie d’être son propre patron qui pousse Aurèle Mestré à monter son projet. Ce passionné de cuisine pense d’abord à un bar à manger puis se spécialise dans les frites belges, cuites au gras de bœuf, « plus digestes et meilleures au goût », selon lui.

Friterie Mesté

Des plats réconfortants en 2022, d’accord, mais pas question de proposer des produits qui viennent de l’autre bout du monde ! Le restaurateur compte se présenter dès qu’il peut chez des producteurs locaux pour avoir des produits frais et en circuit court. Seul bémol, pour le moment : les crevettes. En revanche, que ce soit sur place ou à emporter, les déchets plastiques à usage unique seront ici prohibés.

C’est un local avec pignon sur rue qu’investit Aurèle en 2021. La devanture noire, l’anciennement bar Les galopins, fermé 4 ans plus tôt, devrait reprendre vie sous le nom de « Friterie Mestré ». Reste à faire sa place dans un univers très concurrentiel… Encore un peu d’huile de coude et la friterie pourra ouvrir ses portes rue 305 rue Léon Gambetta à Lille.