L’Hirondelle s’agrandit pour assurer la qualité des soins des animaux

Dans le Rhône, le centre de soins pour animaux sauvages, l’Hirondelle, s’est lancé dans un projet inédit en France. Bientôt, une partie des activités sera décentralisée dans la Drôme.

Podcast

Trouver de solutions financières pour assurer l’avenir du centre

1 - Trouver de solutions financières pour assurer l’avenir du centre

01:58

Soulager les structures arrivées à saturation

2 - Soulager les structures arrivées à saturation

04:01

Former les équipes et relâcher les animaux en sécurité

3 - Former les équipes et relâcher les animaux en sécurité

04:02

Dans le Rhône, le centre de soins pour animaux sauvages l’Hirondelle donne une seconde chance aux animaux. Le centre récupère la faune sauvage blessée, soigne les pensionnaires et les relâche dans leur milieu naturel. En 2022, l’Hirondelle a ainsi pris en charge 7 129 animaux. Selon Anne Fourier, chargée de développement à l’association, ce chiffre est un record.

Chaque été, les structures arrivent à saturation. Le changement climatique et la prolifération de maladies expliquent notamment cette hausse constante. C’est pourquoi, le centre doit s’agrandir. Il s’est donc lancé dans un projet inédit en France : acquérir une propriété de plus de 650 m² de bâti et 140 hectares de terrain. Ce lieu se situe dans la Drôme, non loin de l’Ardèche, et est quasiment opérationnel.

Grâce à ce nouveau lieu, l’association va pouvoir prochainement décentraliser une partie de ses activités. Grâce à cette localisation, les bénévoles pourront également récupérer et prendre en charge rapidement les animaux blessés. Ces derniers pourront être aussi relâchés dans un endroit protégé et sécurisé. Le manque de place n’impactera ainsi plus la qualité des soins.

Enfin, sur place, les équipes du centre de soins pour animaux auront le temps et l’espace d’être formées convenablement. Anne rappelle qu’ils pourront même être hébergés. Cependant, pour mener à bien ce projet, l’Hirondelle a besoin d’une aide financière conséquente. Le centre a lancé pour ce faire une cagnotte, début novembre, sur laquelle il est toujours possible de faire des dons à l’association. Pour Anne, il est nécessaire de trouver rapidement une solution financière pour assurer le bon fonctionnement du centre.

Si vous voulez participer à la cagnotte de l’Hirondelle : Projet inédit de l’hirondelle (helloasso.com)