Les nougats Arnaud Soubeyran : un musée pensé par des passionnés

Au musée Arnaud Soubeyran de Montélimar, petits et grands peuvent profiter d’un endroit interactif et ludique. Découvrons en quoi ce musée est le reflet de la fabrique.

Podcast

Arnaud Soubeyran : perpétuer la qualité et ne jamais renoncer

1 - Arnaud Soubeyran : perpétuer la qualité et ne jamais renoncer

02:02

L’histoire du nougat, confiserie inscrite dans le temps

2 - L’histoire du nougat, confiserie inscrite dans le temps

04:05

Le musée Arnaud Soubeyran : une nouvelle façon de voir le nougat

3 - Le musée Arnaud Soubeyran : une nouvelle façon de voir le nougat

08:06

L’histoire du nougat est bien plus vieille que celle de la fabrique Arnaud Soubeyran, qui date de 1837 à Montélimar, dans la Drôme. La fabrique a pensé un musée relatant cette histoire et celle de l’aventure Arnaud Soubeyran.

A N N O N C E

Les Romains introduisirent cette confiserie en France et au XVIIe siècle, le nougat entrera dans la ville de Montélimar. À l’origine, ce nougat était composé seulement de miel et de fruits secs ou des noix. Mais en France, l’amandier remplace le noyer et l’amande se mélange alors au nougat.

C’est également un pâtissier montilien qui a eu l’idée d’ajouter du blanc d’œuf monté en neige donnant ainsi le nougat à pâte blanche et à la texture aérée que nous connaissons si bien.

Arnaud Souberyan musée nougat
@Arnaud Souberyan

Découvrir des valeurs

Didier Honoré, à la tête d’Arnaud Soubeyran, la plus ancienne fabrique de nougats de Montélimar, rappelle que pour faire un bon nougat, il faut surtout du temps et de la méthode acquise au fil des générations de nougatiers. Dans ses confiseries, il met en œuvre les matières premières et perpétue la qualité sans jamais renoncer à ses principes.

Au fil de la découverte du musée, les visiteurs comprennent alors que la fabrique a toujours cherché à se réinventer et à s’améliorer. Pour Didier, le musée est à l’image de la grande famille Arnaud Soubeyran. Tout le monde peut y trouver un intérêt et découvrir les valeurs et le quotidien des nougatiers.

Les visiteurs apprécieront tout particulièrement la ruche vivante à l’intérieur du musée où, grâce à des casques, il est possible d’entendre la vie des abeilles. À la fin, toute une partie est consacrée à la dégustation du nougat, où petits et grands pourront se régaler de cette confiserie qui a traversé les siècles.