Les bonnes pratiques au travail pêchées en Islande    

Deux étudiants, Clément et Romain Meyer, explorent le monde pour découvrir les pratiques et les modèles de management dont nous pourrions nous inspirer en France.

Aller plus loin

Titre
Durée
Découverte de l’agilité islandaise au quotidien

1 - Découverte de l’agilité islandaise au quotidien

02:15

L’égalité des genres au travail préparée dès l’école en Islande

2 - L’égalité des genres au travail préparée dès l’école en Islande

03:51

Bonnes pratiques managériales découvertes en Islande

3 - Bonnes pratiques managériales découvertes en Islande

04:06

L’Odyssée Managériale est une association d’étudiants dont le but est d’explorer et de partager les nouveaux comportements et les nouvelles pratiques de management dans tout type d’organisations à travers le monde.

Les frères Meyer (Clément, 22 ans, étudiant à l’EM Lyon depuis 3 ans ; et Romain, 24 ans, diplômé de Dauphine) sont partis dans cette odyssée pour six mois à travers huit pays : Norvège, Islande, Brésil, Colombie, Canada, États-Unis, Corée du Sud, Vietnam.  

Collection privée Romain Meyer

Les deux frères souhaitent rencontrer 40 organisations et interviewer 200 collaborateurs. Leurs deux axes de recherche sont l’exploration des pratiques de management innovantes et la découverte de modèles d’entreprise et de gouvernance en rupture totale avec ceux que nous connaissons. 

Égalité des genres

Après la Norvège, ils nous partagent leurs découvertes en Islande et notamment leur rencontre avec Pétur Arason de l’entreprise Manino, un des pionniers sur les sujets d’innovations managériales en Islande.

Leur témoignage porte sur l’égalité hommes-femmes (sujet très présent en Islande dans la société et au travail), l’agilité et la capacité d’adaptation des Islandais face aux imprévus (ils ont l’habitude de faire face à des conditions météorologiques extrêmes et incertaines), le “do it” (le passage à l’action couplé à une positivité à toute épreuve), et le faible sentiment de hiérarchie au travail en Islande.  

Apprendre le compliment

Ils nous partagent également la visite d’une école « Hjalli model » qui participe à l’égalité de genre dès le plus jeune âge.

Là-bas, la journée commence par un moment lors duquel un des élèves vient au milieu d’un cercle et chaque personne de la classe doit lui faire un compliment. Les professeurs comme les élèves commencent toutes leurs phrases pour s’adresser à quelqu’un par : “mon cher ami”, “ma chère amie”  

La prochaine étape de l’Odyssée dans quelques semaines sera en Amérique du Sud. 

Site du World Economic Forum pour mieux comprendre la question des inégalités hommes-femmes en Islande : https://www.weforum.org/agenda/2017/11/why-iceland-ranks-first-gender-equality/  

[email protected]