L’appropriation culturelle dans la spire du yoga

Il y a quelques années, je ne connaissais pas le terme d'appropriation culturelle et je ne savais pas ce que cela signifiait. L'appropriation culturelle du yoga dure depuis des décennies, et en tant que professeur de yoga comment faire pour ne pas entrer dans les pièges.

Podcast

L’appropriation culturelle dans la spire du yoga

1 - L’appropriation culturelle dans la spire du yoga

38:26

Pour bien comprendre l'appropriation culturelle du yoga, il faut d'abord savoir ce qu'est le yoga. Le yoga est une pratique spirituelle. C'est une façon de vivre. C'est une pratique d'auto-apprentissage et de gestion de l'esprit. C'est une façon de penser, de parler, d'être et plus encore. Le yoga fait partie de la culture et du patrimoine indiens.

Depuis les années 1990, le yoga dans le monde occidental a souvent été réduit à un régime de remise en forme. Culturellement, nous avons ignoré le fait que cette pratique consiste en bien plus que des postures que nous jugeons dignes d'une photo, de jolis pantalons de yoga ou un moyen de collecter des abonnés Instagram.

Quelle est l'appropriation culturelle du yoga ?

Lorsqu'une culture dominante s'inspire d'une autre culture – généralement une culture minoritaire ou défavorisée – sans tenir pleinement compte du contexte, du respect ou de la vénération, ou même de la reconnaissance de la culture dont elle s'inspire, il s'agit d'une appropriation culturelle.

Les choses qui sont généralement cooptées incluent les images ou les symboles, les scripts, les pratiques, la mode, l'art, la musique, etc. (ce phénomène peut aussi être appelé détournement culturel – un terme qui était plus largement utilisé dans les années 1980.)

Ici, nous avons une discussion pour savoir quand la fan attitude, quand l’hommage devient-il délit d’appropriation culturel. Depuis toujours, la mode et la musique s’inspirent d’ailleurs. Le phénomène Manga, est-ce une appropriation culturel, les chemise kimono, la musique caribéenne ?

Avons-nous le droit européen de toucher à autre chose qu'à notre propre culture et si oui, comment et jusqu’où.