Huiles essentielles : le serpolet, bien plus qu’un simple thym

Il évoque immédiatement la Provence, mais le thym ne vous a sûrement pas délivré tous ces secrets. Au-delà de sa fonction d’aromate, il est un allié bien précieux du quotidien et ce,  dans de nombreux domaines.

Podcast

Huiles essentielles : le serpolet, bien plus qu’un simple thym

1 - Huiles essentielles : le serpolet, bien plus qu’un simple thym

02:00

Le thym serpolet : une culture exigeante

2 - Le thym serpolet : une culture exigeante

04:06

Le thym serpolet : nos recettes d’huiles essentielles

3 - Le thym serpolet : nos recettes d’huiles essentielles

04:08

Son nom latin : Thymus Serpyllum

C’est un thym qui pousse au ras du sol en faisant de jolies fleurs rosées. Il sert de nourriture à une espèce de papillon à qui il a transmis son nom : l’azurée du serpolet.

Son huile essentielle est à faible rendement en comparaison avec le thym vulgaire. Mais ne vous fiez pas à sa bonne odeur ! Certains de ses principes actifs sont particulièrement puissants mais font également parti des plus irritants, dermocaustiques mais aussi potentiellement hépatotoxique.

C’est d’ailleurs pour se défendre des attaques extérieures que les plantes développent toutes les substances qui sont utilisées dans les huiles essentielles.

Utilisé à bon escient, c’est un anti infectieux, anti parasitaire, antifongique et anti viral. Il est par conséquent un bon allié pour nos maux de l’hivers tels que la grippe ou les bronchites. A utiliser sur un temps limité.

Pourquoi ne pas vous confectionner un roll-on anti infectieux avec la recette de notre herboriste ?

Cette huile essentielle est inutilisable chez les enfants en bas âge, ainsi que les femmes enceintes ou allaitante. De manière générale, nous recommandons d’encadrer votre utilisation de toute huile essentielle par un professionnel.