Huiles essentielles : le cèdre, redoutable face aux problèmes de peau

Sa croissance est lente mais sa longévité est importante. Le cèdre peut en effet vivre des centaines, voire des milliers d’années et atteindre 50 mètres.

Aller plus loin

Titre
Durée
Le cèdre : un arbre majestueux

1 - Le cèdre : un arbre majestueux

02:16

Le cèdre : des copeaux aux gouttes d’huile essentielle

2 - Le cèdre : des copeaux aux gouttes d’huile essentielle

04:25

Le cèdre, idéal pour les maladies de la peau

3 - Le cèdre, idéal pour les maladies de la peau

04:33

Si cet arbre devient de plus en plus imposant avec le temps, l’autre de ses particularités est qu’il est imputrescible. Le cedrus atlantiqua dont nous parlons se trouve dans les montagnes du Maroc et d’Algérie !  Le cèdre du Liban est un proche cousin de l’espèce en question.

On distille ses copeaux de bois par entraînement à la vapeur d’eau. Il a un rendement de 2,5% qui ne le classe pas dans les plus rentables, mais n’en fait pas non plus un mauvais élève.

Anti-inflammatoire comme de nombreuses huiles essentielles, combiné à d’autres comme l’eucalyptus citronné en fait un bon allié contre les maladies de peau. C’est le cas par exemple pour le psoriasis ou les pellicules.

Circulation lymphatique

L’huile essentielle de cèdre est aussi efficace pour la circulation veineuse et lymphatique. Elle s’illustre face au syndrome de Raynaud (extrémités froides) ou au phénomène de rétention d’eau.

Les mites ne l’aiment pas ! Il n’est pas rare de mettre des plaques de cèdre dans ses armoires pour parfumer et éviter l’envahisseur. Quelques gouttes appliquées sur ces plaques ne pourront qu’accentuer son efficacité.

Dernier point, humer le flacon pourrait avoir un effet sur notre humeur et nous aider à affronter les épisodes dépressifs.

Attention, la présence de cétone fait qu’elle est inutilisable chez l’enfant en raison de la neurotoxicité.

Notez que l’utilisation d’huiles essentielles doit toujours être accompagnée des conseils d’un professionnel.