Grain de Sail transporte ses matières premières en voilier cargo

De Morlaix, en Bretagne, en passant par New York pour arriver en République dominicaine et revenir en France, le voilier cargo ne voyage jamais à vide. Une aventure incroyable.

Podcast

limiter l’impact environnemental grâce au voilier cargo

1 - limiter l’impact environnemental grâce au voilier cargo

02:06

Transporter ses matières premières en voilier cargo

2 - Transporter ses matières premières en voilier cargo

04:01

L’aventure Grain de Sail et de son voilier cargo

3 - L’aventure Grain de Sail et de son voilier cargo

07:56

L’aventure Grain de Sail a été rendue possible grâce à deux frères, installés en Bretagne. Tous deux sont passionnés de voile et experts en énergies renouvelables. Ils décident dans un premier temps de créer un atelier de torréfaction et une chocolaterie.

« La vente en magasins de nos produits s’accélère et nous comptons rapidement quelques centaines de points de vente. Les gammes de chocolats et cafés s’étoffent, notre entreprise grandit et le projet du voilier cargo se concrétise », explique Stefan Gaillard, l’un des deux fondateurs de Grain de Sail.

Ils décident alors de construire un voilier cargo. Il leur faudra attendre deux ans avant le premier voyage. Très vite, l’idée d’origine s’étoffe. Le voilier ne voyagera jamais à vide.

Un voilier pour une approche sociale

Il part donc de Morlaix, dans le Finistère, chargé de vins bios qui seront emmenés à New York. Là-bas, il récupère du matériel humanitaire pour aller le distribuer dans les hôpitaux et les écoles de République dominicaine.

Enfin, le dernier voyage se fera entre la République dominicaine et Morlaix avec les fèves de cacao et le café. Leur chocolat et leur café sont fabriqués en France en Bretagne et proposés à des prix raisonnables.

« Nos partenariats avec des structures d’insertion de travailleurs en situation de handicap sont un des fondements de notre approche sociale, ainsi que celle de rémunérer justement nos collaborateurs et nos fournisseurs, notamment les agriculteurs en Amérique Latine », précise Stefan Gaillard.

Pour être en phase avec leur désir d’ouverture et de partage, Grain de Sail propose aussi des ateliers fabrications de chocolat ouverts au public.