Coralie a fondé une association pour lutter contre les abandons de NAC

Coralie Lejeune a fondé son association NAC de Bretagne en mars 2021. Grâce à son réseau de familles d’accueil, elle récupère des animaux abandonnés ou maltraités et les propose à d’adoption.

Podcast

NAC de Bretagne : sauver les NAC abandonnés

1 - NAC de Bretagne : sauver les NAC abandonnés

01:57

Coralie Lejeune, fondatrice de l’association NAC de Bretagne

2 - Coralie Lejeune, fondatrice de l’association NAC de Bretagne

03:53

La passion des NAC

3 - La passion des NAC

03:51

Quel est le point commun entre un hamster, une poule, un serpent un lapin et un furet ? Aucun à première vue. Difficile à croire, mais ces animaux appartiennent pourtant à la même famille, celle des NAC.

L’acronyme NAC désigne les « nouveaux animaux de compagnie ». Il est apparu dans les années 80 et englobe les animaux domestiques qui sortent de l’ordinaire : oiseaux, poissons, reptiles, petits mammifères, etc. 

Selon une enquête IFOP qui date de 2019 un Français sur deux déclare posséder un NAC, il y en aurait 5 millions en tout.  Une mode qui s’accompagne malheureusement d’une hausse des abandons.

Des propriétaires de NAC mal informés

Prix trop faible, achat compulsif, manque d’informations sur les réels besoins de l’animal… Les causes qui poussent à l’abandon des NAC sont multiples. En 2021, la SPA a fait face à un triste record d’abandons +56%.

C’est justement pour lutter contre ce phénomène que Coralie Lejeune a fondé son association NAC de Bretagne, en mars 2021. Elle intervient dans toute la région pour recueillir des animaux dont les propriétaires souhaitent se séparer. Ces NAC sont ensuite placés en famille d’accueil avant d’être mis à l’adoption.

L’objectif est aussi de faire de la prévention. L’association donne des conseils sur sa page Facebook et veille aussi à la mise en place du contrat d’adoption, mesure devenue obligatoire depuis le mois d’octobre.