Consommation : Billiv, un ticket de caisse vert et 100% digital

Avec la fin des tickets de caisse papier, prévue pour janvier 2023, Billiv est une solution plus écologique pour les consommateurs et plus intéressante pour les commerçants.

Podcast

Billiv, le ticket de caisse vert qui fidélise les clients

1 - Billiv, le ticket de caisse vert qui fidélise les clients

02:05

Comment fonctionne Billiv, le ticket de caisse écolo sur QR code

2 - Comment fonctionne Billiv, le ticket de caisse écolo sur QR code

04:04

Billiv, l’alternative verte et numérique aux tickets de caisse

3 - Billiv, l’alternative verte et numérique aux tickets de caisse

07:44

Ils débordent de nos poches et DE nos portefeuilles et finissent régulièrement à la poubelle. À partir du 1er janvier 2023, les enseignes auront interdiction – sauf demande explicite des clients – d’imprimer systématiquement les tickets de caisse.

Mauvais pour la planète, les tickets de caisse sont aussi nocifs pour la santé : ils sont imprimés sur des papiers non recyclables contenant du Bisphénol A, soupçonné d’être un perturbateur endocrinien.

Sans application

Pour y remédier, trois amis ont lancé la start-up Billiv qui propose des tickets de caisse verts. « Nous ne voulions pas changer le geste de tendre la main pour avoir son ticket quand on a payé ses courses », explique Ruben Kahloun, l’un des trois cofondateurs de la start-up lancée en 2021.

Billiv

Le principe est simple : au moment du passage en caisse, il suffit de scanner un QR code qui ouvre une page sur le navigateur de son smartphone et affiche ainsi le ticket de caisse virtuel.

« Il n’y a pas besoin de télécharger une application, pas besoin non plus de créer un compte, le ticket se stocke dans votre smartphone et est accessible ensuite directement sur notre site », ajoute Ruben Kahloun.

Une solution écoresponsable

Qu’en est-il alors de la pollution numérique ? Dématérialiser ne veut pas dire supprimer l’impact du ticket de caisse.

« En effet, nous prêtons une très grande attention à cela. La création du compte n’est pas obligatoire pour avoir accès à son ticket de caisse et nous n’envoyons ni email ni document PDF », assure le cofondateur de Billiv Et d’ajouter : « Nous avons aussi fait le choix de serveurs situés à quelques kilomètres de Paris et qui consomment moins ». 

Et les données personnelles dans tout cela ? Avec le vote de la loi, plusieurs associations de protection des consommateurs ont estimé que la dématérialisation allait de fait impliquer l’inscription des consommateurs sur des bases de données.

« Ce n’est pas le cas avec nous. L’inscription à une éventuelle newsletter se fait sur la base du volontariat. Quant aux points de fidélité, ils sont inscrits directement sur le ticket et peuvent être cumulés sans obligation de créer un compte », précise Ruben.

En revanche, le ticket de caisse numérique permet au commerçant de se construire une e-réputation et de personnaliser le ticket. Une centaine d’enseignes a déjà été séduite par le concept.