Cinéma : à la rencontre d’un acteur du film « I love America » 

Il s’appelle Keller Wortham. Il est américain et cartonne dans des séries aux USA et en Amérique latine. Ami de Sophie Marceau, il est aussi médecin quand il n’est pas en tournage.

Podcast

I love America : les secrets de tournage du film avec Sophie Marceau

1 - I love America : les secrets de tournage du film avec Sophie Marceau

02:14

Cinéma : quand la Californie fait rêver Sophie Marceau

2 - Cinéma : quand la Californie fait rêver Sophie Marceau

03:55

Le film français « I love America » cartonne aux USA

3 - Le film français « I love America » cartonne aux USA

04:08

Keller Wortham, l’acteur qui donne la réplique à Sophie Marceau

4 - Keller Wortham, l’acteur qui donne la réplique à Sophie Marceau

07:54

« C’est la première interview que je donne en français, alors ça va être amusant ! » s’exclame Keller Wortham lorsque nous le rencontrons à la terrasse d’un café sur le Sunset Strip, à Hollywood.

Le comédien, brun aux yeux clairs, arbore un immense sourire quand évoque le tournage du film français « I Love America ».

La réplique à Sophie Marceau

Dans le rôle principal, la très populaire comédienne française Sophie Marceau qui interprète Lisa, une réalisatrice qui – après la mort d’une mère tyrannique – part s’installer en Californie pour changer de vie.

Lisa, c’est aussi le prénom de la réalisatrice : Lisa Azuelos. Coïncidence ? Pas vraiment, quand on sait que la plupart des scènes du film sont tirées d’épisodes de sa vie. La réalisatrice qui offre à nouveau le premier rôle à Sophie Marceau, 10 ans après LOL.

Lisa, dans sa version fictionnelle, est accueillie par son meilleur ami à Los Angeles, brillamment interprété par Djanis Bouzyani. Le jeune homme, qui a monté son propre club de drag-queen dans la cité des Anges, se prend d’affection pour un séduisant voiturier interprété… par Keller Wortham !

Keller Wortham & Djanis Bouzyani. Photo Keller Wortham

« J’ai adoré participer à ce tournage. Malheureusement, je n’ai pas joué en français, car mon personnage – étant américain – n’avait que des répliques en anglais », confie l’acteur qui, en plus de maîtriser parfaitement le français, est totalement bilingue en espagnol.

Une facilité avec les langues qui lui ont valu une brillante carrière en Amérique latine où il a campé les premiers rôles de plusieurs telenovelas, mais aussi aux États-Unis où il est devenu un personnage récurrent de la série « Jane The Virgin ».

La Californie, terre de tous les possibles

Olivier Montégut / AirZen Radio

Mais les prouesses de Keller ne s’arrêtent pas là. Quand il n’est pas sur des plateaux de tournage, il dirige son propre cabinet médical à Glendale, dans la banlieue nord de Los Angeles. « J’ai fait des études de langues, et aussi de médecine. Mais je suis un artiste dans l’âme, je suis donc venu en Californie pour vivre de mes deux passions », raconte-t-il.

C’est justement le message du film : la côte ouest américaine est le lieu de tous les excès – et le personnage de Lisa s’en rend bien compte quand elle enchaîne les « dates » gênants via des applis de rencontres – mais aussi l’endroit où il est possible de totalement se réinventer.

« C’est pour ça que je me suis installé ici il y a 18 ans. Parce qu’on peut être plusieurs choses et c’est tant mieux parce que la vie d’artiste n’est pas toujours facile » reconnaît l’acteur.

Sophie Marceau & Keller Wortham. Photo Keller Wortham

Pendant le tournage, s’il n’a donné que peu la réplique à Sophie Marceau, il se souvient très bien de la simplicité de l’actrice : « elle est venue plusieurs fois mangé chez moi, nous sommes sortis avec tout le casting… Elle a un charme naturel, une grâce qui fait qu’elle est très accessible ».

Après des vacances qu’il passera en Europe, Keller Wortham travaille désormais sur un projet de série télévisée en Colombie. « Mais j’aimerais jouer aussi en France ! I love America me permettra peut-être ça », conclut-il rieur.

« I Love America », de Lisa Azuelos, est actuellement disponible sur Amazon Prime Video.