Canicule et grandes chaleurs : quels sont les bons gestes à adopter ?

Depuis mardi, une vague de chaleur s’abat sur la France. 38 à 40 degrés sont notamment attendus en fin de semaine dans le Sud-Ouest. Voici quelques conseils pour garder la tête froide.

L’été n’a pas encore officiellement débuté, mais des températures importantes sont déjà enregistrées en France, depuis mardi. Un phénomène qui ne va pas se calmer dans les jours qui viennent.

Il va en effet continuer à faire chaud, très chaud, dans la totalité de l’Hexagone.

Météo France est sans appel

Mauvaise nouvelle, la chaleur estimée en début de semaine pourrait être encore plus importante que prévu… En effet, Météo France a revu à la hausse son estimation des températures dans la journée de mardi 14 juin.

Selon ces nouvelles données, les 40 degrés prévus dans le Sud-Ouest et dans la vallée du Rhône pourraient se propager dans d’autres zones du pays

Pour les jours à venir, Météo France est sans appel : « Les températures gagneront encore 1 ou 2 degrés sur la moitié sud avec de possibles 40 °C dans le Sud-Ouest. L’air très chaud se propagera vers le Centre, les Pays-de-la-Loire et la Bretagne avec des valeurs parfois proches de 35 ou 36 °C. Dans l’Île-de-France, il fera 32 ou 33 °C. Le temps sera sec et ensoleillé partout. »

Visiteur / Photofunky

Si vous avez prévu d’aller vous dorer la pilule dimanche pour profiter du week-end, on vous le déconseille. Le soleil de plomb va en effet être chassé par l’arrivée d’une forte dégradation orageuse, accompagnée d’une baisse conséquente des températures.

Conseils et bonnes pratiques :

La canicule est un véritable fléau pour beaucoup de gens. Pendant cette période, il est conseillé de redoubler de vigilance, notamment pour les populations fragiles telles que les personnes âgées ou les enfants.

Alors, pour se protéger de ces fortes chaleurs, voici quelques conseils et astuces :

1 – Bien manger et s’hydrater
Ministère de la Santé

Boire, c’est bien. Boire avant d’avoir soif, c’est mieux ! Cela permet de compenser la perte d’eau occasionnée par la transpiration, la respiration et les urines (attention, les boissons diurétiques et alcoolisées sont à écarter).

Manger est également essentiel pour notre organisme mis à rude épreuve pendant cette période. Privilégiez les fruits, légumes ou encore laitages à l’instar du gras (viande rouge, sucre…).

2 – On reste au frais

S’il est bien évidement conseiller de rester chez soi durant la journée, quelques accessoires peuvent vous aider à mieux respirer : éventails, ventilateurs, brumisateurs sont les meilleurs alliés durant ces périodes de fortes chaleurs.

Mais attention, il est déconseillé de faire marcher ces appareils pendant la nuit, au risque de se dessécher (gorge et sinus) et d’attraper froid. Les températures nocturnes sont plus clémentes, alors essayez d’aérer au maximum. A contrario, le jour, fermez bien vos volets pour garder au maximum la fraicheur emmagasinée.

3 – Au travail, on s’adapte

La chaleur peut démotiver certains de travailler. C’est pourquoi il est fortement conseiller de s’adapter pour conserver un semblant de productivité. Privilégiez le télétravail, aménagez vos horaires en fonction des heures les moins chaudes, diminuez ou reportez le travail physique…

Pensez également à éteindre vos appareils électroniques dont l’utilisation n’est pas nécessaire, cela peut considérablement réduire la chaleur ambiante.

Si votre lieu de travail n’est pas équipé de moyens de protection contre la chaleur, telle que la mise à disposition d’eau fraîche dans les locaux, n’hésitez pas à en faire part aux personnes concernées.

Les signes de déshydratation

Si malgré tous ces précieux conseils vous ressentez un coup de chaud, il vaut mieux savoir identifier les symptômes pour se soigner au plus vite. Les personnes les plus touchées de manière générale sont les nourrissons, jeunes enfants ou les adultes qui travaillent en extérieur et s’exposent davantage aux risques de déshydratation.

Selon l’Agence Régionale de la Santé, voici les signes d’alerte :

– modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
– maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
– nausées, vomissements, diarrhée, soif
– crampes musculaires
– température corporelle élevée (supérieure à 38,5 °C)
– agitation nocturne inhabituelle

Marathon.fr

En cas de malaise

Enfin, si vous êtes témoin d’un malaise, il faut prévenir les secours au plus vite. Voici les numéros à composer en cas d’urgence :

– le 15 (Samu)
– le 18 (Pompiers)
– le 112 (Numéro d’urgence unique européen)

Il existe aussi un numéro d’information disponible en cas d’épisode de forte chaleur : Canicule-info-service, ouvert tous les jours de 9 à 19 h au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe).