Pourquoi et comment reprendre une activité physique après le Covid-19 ?

Selon le Dr Le Guillou, pneumologue et président de l’association Santé Respiratoire France, il est primordial de reprendre une activité physique rapidement après l’infection, tout en prenant des précautions.

Podcast

Covid et sport : comprendre pour mieux reprendre

1 - Covid et sport : comprendre pour mieux reprendre

02:05

Covid et sport : la reprise sera rapide mais mesurée

2 - Covid et sport : la reprise sera rapide mais mesurée

04:36

Covid-19 : reprendre une activité physique n’est pas contre-indiqué

3 - Covid-19 : reprendre une activité physique n’est pas contre-indiqué

04:05

Essoufflements, étourdissements, hyperventilation… Quand on sort d’un épisode de Covid-19, la reprise d’une activité physique régulière peut rimer avec galère. Pourtant, il est conseillé de reprendre vite. Vite…mais bien.

Le Dr Le Guillou est pneumologue et président de l’association Santé respiratoire France. Selon lui quels que soient les cas de figure, il est « indispensable » de reprendre une activité physique le « plus tôt possible […] Mais en surveillant bien entendu son état, de façon progressive et selon la gravité de ses symptômes », nuance-t-il.

Que faire des symptômes qui persistent ?

Pourtant, pas évident de s’y remettre lorsque l’on sort d’une semaine de toux, de fièvre ou de courbatures. « C’est exactement comme lorsqu’on arrête le sport parce que l’on part en vacances. Au début, il nous faut toujours un temps pour retrouver nos anciennes performances », explique le médecin.

Selon lui, avec le Covid-19, l’exercice est comparable : il faut s’y remettre, mais avec parcimonie. « Une fois les symptômes les plus désagréables estompés, on peut reprendre 10, 15 ou 20 minutes d’activité physique chaque jour avant d’atteindre son rythme de croisière progressivement. »

La maladie affecte les voies respiratoires, les muscles mais aussi le système central ce qui peut entraîner, dans les premiers efforts physiques post-infection, des difficultés à respirer ou de la fatigue. « Il est important de rassurer les gens, c’est tout à fait normal. Il faut faire avec et se dire que l’activité physique va contribuer à les atténuer ».

A N N O N C E

Néanmoins, le pneumologue conseille de consulter son médecin traitant si les signes d’essoufflement ou d’hyper ventilation persistent. Cela peut en effet cacher une autre maladie ou une forme plus longue de Covid-19.

Dans les cas de Covid plus sévères, les patients sont généralement accompagnés dans la reprise d’une activité physique. Une réanimation nécessite forcément de la rééducation. « Mais vous remarquerez que même dans les cas les plus graves, la reprise d’une activité physique est primordiale », précise le médecin.

Quant aux sports, aucun ne semble contre-indiqué. « Bien sûr, pour les activités physiques très intenses ou violentes, il convient d’y aller doucement au début. Les risques de myocardites existent », prévient DR Le Guillou.

Ce dernier préconise également la reprise rapide d’une activité sociale. Les essoufflements peuvent être aussi accentués par le côté anxiogène de la situation.