« Anatomie comparée des espèces imaginaires », l’expo bien réelle !

Le loup garou, le monstre de la Vouivre, Chewbacca, Spiderman, ou Spock… La science a décidé de comparer ces espèces à celles qui peuplent la Terre. Et il existe de nombreux points communs entre le réel et l’imaginaire.

Podcast

« Anatomie comparée des espèces imaginaires », l’expo bien réelle !

1 - « Anatomie comparée des espèces imaginaires », l’expo bien réelle !

02:21

De l’imaginaire à la paléontologie

2 - De l’imaginaire à la paléontologie

04:08

Le livre “Anatomie comparée des espèces imaginaires”

3 - Le livre “Anatomie comparée des espèces imaginaires”

03:52

L’exposition « Anatomie comparée des espèces imaginaires », a lieu en ce moment, et jusqu’au 12 mars 2023 au musée du Château des ducs de Wurtemberg, à Montbéliard.

Films, BD, comics, ici la science fait un tour d’horizon des êtres imaginaires qui empruntent leurs caractéristiques fantastiques à des espèces bien réelles. Des dragons de la mythologie à notre voisin Totoro, du monstre d'”Alien” à la Vouivre, en passant par Spock, Spiderman, ou encore le loup Garou.

couverture de livre avec image de monstre vert et titre espèces imaginaires

Cette exposition permet, de façon ludique, de découvrir l’anatomie comparée et les sciences de l’évolution. Et pour y parvenir, elle fait appel à la paléontologie, la biologie, et une technique utilisée en recherche : l’« anatomie comparée ».

Cette exposition de 200 m² présente une analyse rigoureuse scientifique, mais amusante et accessible à tout public, des espèces fantastiques qui peuplent nos livres de contes depuis la nuit des temps. 

On y admirera de grandes planches anatomiques d’Arnaud Rafaelian, des sculptures monstrueusement originales d’Ophys. Le tout, avec des explications de Jean-Sébastien Steyer paléontologue au CNRS, mais également auteur du livre « Anatomie comparée des espèces imaginaires », qui paraît simultanément aux éditions Cavalier Bleu