WeSpring : des produits d’entretien propres qui riment avec écologie

La lessive WeSpring allie efficacité et protection de l’environnement. La marque propose des produits d’entretien avec un minimum de plastique.

Podcast

WeSpring : la propreté se veut écologique

1 - WeSpring : la propreté se veut écologique

02:41

L’équipe de WeSpring est composée de 15 personnes et est engagée dans différents points : la satisfaction des clients et la protection de la planète.

Laure Favre est la cofondatrice de cette marque de lessive et de produits d’entretien. Elle travaille dans les produits d’entretien depuis 20 ans et s’est rendu compte du manque de considération pour l’environnement dans ce milieu où des matières dangereuses, autant pour la santé que pour l’environnement, sont encore trop souvent utilisées.

Le plastique est lui aussi répandu à outrance alors qu’il n’est recyclable qu’à 26 %. Et, évidemment, la grande quantité d’eau utilisée pour la fabrication des lessives classiques – qui finira de toute façon dans l’eau – n’a pas de sens.

C’est pour cette raison que WeSpring a vu le jour.

Peu de plastique

La marque propose des lessives et produits d’entretien sans plastique ou presque, un cahier des charges qui refuse toute matière controversée pour la santé – comme les allergènes, les perturbateurs endocriniens et les cancérogènes.

Et la lessive de WeSpring tient toutes ses promesses : efficacité, odeur, emballage, sécurité, tout est rassemblé pour que le résultat soit à la hauteur de la promesse.

Un pack d’essai de 12 capsules pour 4€90 euros est disponible sur leur site, ce qui représente 12 lavages et pas un de moins car il est inutile d’en utiliser plus, la lessive étant concentrée et efficace même à basse température.