Va-t-on recharger nos appareils électroniques grâce à des algues ?

Comment des algues bleues peuvent-elles produire du courant électrique et par quel moyen peut-on le capter pour le réutiliser ? Une solution qui pourra peut-être réduire notre besoin en énergie fossile.

Podcast

Les algues bleues ou Cyanobactéries

1 - Les algues bleues ou Cyanobactéries

02:16

Comment récupérer un courant créé grâce aux algues

2 - Comment récupérer un courant créé grâce aux algues

03:49

Des algues qui produisent de l’électricité : pour quelle utilisation ?

3 - Des algues qui produisent de l’électricité : pour quelle utilisation ?

04:16

Des scientifiques de l’université de Cambridge, en Angleterre, viennent de réaliser un véritable exploit : recharger des appareils connectés, grâce a des algues bleues !

Comment ont-ils pu faire ? C’est la question que nous avons posée à Philippe Potin. Il est directeur de recherche au laboratoire de biologie intégrative des modèles marins au CNRS.

Les algues bleues, sont des cyanobactéries. Grâce à la photosynthèse, elles captent le rayonnement solaire et produisent un courant électrique continu, même lorsqu’il n’y a plus de soleil, pendant la nuit.

A N N O N C E

Ce courant électrique, les chercheurs ont réussi à le capter et à l’utiliser afin de mettre en charge un microprocesseur. La technique est assez complexe, mais elle pourrait apporter des solutions de production électrique 100% renouvelable et non polluante.

Des expériences similaires ont aussi récemment démontré que des algues et de la végétation pouvaient produire du courant électrique. Cette récente expérimentation ouvre également la voie à de nouvelles techniques pour produire des courants électriques avec de la végétation. Le but étant toujours de s’éloigner le plus rapidement possible des énergies fossiles polluantes.