Une application pour organiser facilement la garde des enfants

Kidycheck est un outil de planification qui permet aux parents de gagner du temps dans l’organisation de la garde d’enfants. Tessa Cabare-Krynen en est la fondatrice.

Podcast

Kidycheck : gérer la garde d’enfant plus facilement

1 - Kidycheck : gérer la garde d’enfant plus facilement

01:54

Kidycheck : une solution pour les entreprises

2 - Kidycheck : une solution pour les entreprises

03:43

Application : kidycheck réduit la charge mentale des parents

3 - Application : kidycheck réduit la charge mentale des parents

08:09

Lancée le 18 novembre, Kidycheck permet aux parents de garantir qu’il y aura un moyen de garde d’enfant, de confiance, de façon urgente ou prévue. Cette solution est proposée aux entreprises pour faciliter la vie des salariés.

En parlant de ce projet autour d’elle, Tessa Cabare-Krynen a fait une observation : « Les entreprises ne connaissent pas les parents qu’elles emploient et leurs problématiques ». Pourtant, un parent bien accompagné est un levier de performance.

Une vraie plus-value pour les entreprises

Selon la fondatrice de Kidycheck, « un problème de garde d’enfant, c’est 4 heures d’inefficacité au boulot et ça se produit 15 fois par an ». Si ce rôle incombe souvent à la mère, l’application permettrait donc plus d’égalité en entreprise, d’efficience et de bien-être.

Exemple : la crèche ou l’école qui appelle, une réunion qui s’éternise, une urgence à gérer… Pas toujours facile de gérer sa vie active tout en gérant le planning de garde de d’enfant. « Le problème n’est pas toujours de trouver des gens de confiance. C’est plutôt le temps passé à chercher qui serait disponible pour le faire », précise Tessa Cabare Krynen. Nous voilà alors dans une spirale d’appels entre l’autre parent, les amis, la famille, la baby-sitter… Plus ou moins longue selon la réactivité de chacun.

Pour faciliter cela, l’application permet au parent d’envoyer un message à toutes les personnes de confiances définies, appelées checkers. Une fois qu’un checker reçoit la notification et accepte, les autres sont au courant qu’une solution a été trouvée. Alors, faut-il séparer le parent du salarié ? Si de plus en plus d’entreprises cherchent à proposer des solutions à leurs employés, pour garantir leur qualité de vie au travail, celle-ci pourrait en être une.