Comment le monde de la culture prend le virage de la transition écologique

En poste depuis 25 ans dans les directions techniques de prestigieuses maisons d’opéra en France et en Italie, Valentina Bressan nous partage le contenu de sa « feuille de route » pour que la culture participe elle aussi activement à la transition écologique.

Podcast

Comment le monde de la culture prend le virage de la transition écologique

1 - Comment le monde de la culture prend le virage de la transition écologique

02:17

Des préconisations d’action à l’opéra de Paris pour la transition écologique

2 - Des préconisations d’action à l’opéra de Paris pour la transition écologique

04:31

Le monde de la culture peut influencer plus la prise de conscience

3 - Le monde de la culture peut influencer plus la prise de conscience

08:40

Valentina Bressan est scénographe et directrice technique de spectacle vivant. Elle a évolué pendant plus de 25 ans dans différents opéras. Elle a été notamment directrice technique des Chorégies d’Orange, des Opéras de Tours et Rouen et plus récemment directrice technique adjointe de l’Opéra de Paris.

Elle est très mobilisée sur la question de l’éco-conception et de l’économie circulaire dans le monde du spectacle. Elle vient d’ailleurs d’écrire la feuille de route “développement durable” de l’Opéra de Paris.

Les actions jusque-là ont été concentrées sur la réduction de la consommation d’énergie, d’eau, de chauffage, de climatisation… Pour elle, une institution culturelle peut avoir un impact plus important, car réduire ses consommations ne change pas fondamentalement les comportements du public.

Elle nous explique que le public qui fréquente les opéras est celui qui a de l’influence et de l’impact sur notre planète. Selon elle, le monde de la culture peut éveiller les consciences. L’enjeu est maintenant de proposer des exemples dans lesquels chacun peut se projeter et qui auront de l’impact sur la société : conception des décors et leur réutilisation, choix des matériaux et gestion des costumes, numérique et transmission des informations, organisation de la restauration, etc.

Pour Valentina Bressan, la protection de la vie sur terre doit être désormais notre principale préoccupation.