Serge Zaka : le chasseur d’orage montpellierain

Depuis 16 ans, Serge Zaka parcourt l’Ouest européen à la recherche des plus beaux orages. Le samedi 16 octobre, le chercheur et docteur en agrométéorologie a appris avec émotions que son cliché cannois prit en août 2020 remportait le prix du public au concours du meilleur photographe météorologique mondial de l’année 2021. Une profession et un prix sur lequel il revient au micro d’Airzen Radio.  

Podcast

Serge Zaka : le chasseur d’orage montpellierain

1 - Serge Zaka : le chasseur d’orage montpellierain

02:06

Le quotidien particulier d’un chasseur d’orage

2 - Le quotidien particulier d’un chasseur d’orage

04:04

Focus sur le concours du meilleur photographe 2021

3 - Focus sur le concours du meilleur photographe 2021

08:04

« 5 minutes après avoir pris le cliché, il était sur internet, car je savais que c’était une belle photo » Serge Zaka est chasseur d’orage.  En aout 2020, il se trouve à côté de Cannes quand il prend, presque sans le savoir, la photo de l’année. Sa passion pour les orages, il l’a depuis le plus jeune âge « la tempête de 1999 m’a fasciné et j’ai commencé à vraiment m’y intéresser » témoigne le photographe. Le 16 octobre 2021, Sur 12 400 voix, Serge Zaka a raflé les scores en arrivant à la première place du public et troisième du prix du jury au concours mondial du meilleur photographe 2021. Une récompense pour ce passionné qui sensibilise au changement climatique lors de conférences via son métier d’agro météorologue. Les chasseurs d’orages ne sont qu’une centaine à pratiquer ce métier en France, mais son beaucoup plus courant aux Etats-Unis. Vous pouvez découvrir son travail sur son site internet, serge-zaka.com.