Gironde : l’Essaim de la reine produit aussi du miel en ville

Romain Stiers, apiculteur et co-fondateur de l’Essaim de la reine en Gironde, pratique la transhumance de ses ruches en fonction de la période de floraison. Il produit notamment un miel de tilleul urbain à Bordeaux.

Podcast

Les bienfaits du miel et des abeilles

1 - Les bienfaits du miel et des abeilles

01:58

L’essaim de la reine pratique la transhumance de ses ruches

2 - L’essaim de la reine pratique la transhumance de ses ruches

04:00

L’essaim de la reine produit un miel urbain

3 - L’essaim de la reine produit un miel urbain

03:56

Après avoir travaillé huit ans dans les énergies renouvelables, Romain Stiers est revenu à sa passion première. Comme son père avant lui, il est désormais apiculteur en Gironde.

Il a créé l’Essaim de la reine, en 2017, avec sa femme Joanna Stiers-Pichavant. La miellerie est implantée à Auros, dans le Sud Gironde. Mais tout le miel n’est pas produit à cet endroit. Romain Stiers pratique en effet la transhumance des ruches en fonction de la période de floraison.

Certaines sont ainsi déplacées dans les Landes, en forêt de Dordogne ou encore en ville à Bordeaux, dans des secteurs avec une densité florale importante, 150 kilomètres autour de la miellerie. « La transhumance se fait la nuit, au moment où les abeilles rentrent se coucher. Le lendemain, elles se regéolocalisent », explique Romain Stiers. 

« Un équilibre »

Une centaine de ruches sont installées dans la métropole bordelaise et Romains Stiers tient beaucoup à ce miel urbain, un miel de tilleul qui a un côté mentholé. « Nous trouvons un équilibre entre nos miels urbains et ruraux. C’est intéressant pour la bonne santé de nos abeilles, parce qu’il y a pas mal de ressources polliniques à un moment crucial, à savoir aux mois de juin et juillet. Cela permet d’avoir des ruches en bonne santé », explique Romain Stiers. 

Romain Stiers produit du miel de tilleul en ville à Bordeaux, du miel de tournesol du Gers, du miel d’acacia de Gironde, de châtaignier de Dordogne, de bourdaine des Landes, de callune des Landes ou encore de bruyère des Landes.