Réparer ses vêtements plutôt que de les jeter avec Les Réparables

Vous avez troué l’un de vos vêtements préférés et craignez que le prix de réparation ne soit plus élevé que le rachat d’un habit neuf. Découvrez Les Réparables, un service de réparation textile accessible.

Podcast

Les Réparables : démocratiser la réparation textile

1 - Les Réparables : démocratiser la réparation textile

02:03

Les Réparables : faire réparer tous ses vêtements

2 - Les Réparables : faire réparer tous ses vêtements

04:09

Les Réparables : réparer ses vêtements plutôt que de les jeter

3 - Les Réparables : réparer ses vêtements plutôt que de les jeter

08:08

Acheter régulièrement de nouveaux habits puis les jeter lorsqu’ils commencent à être abimés ou cassés… Une logique contre laquelle Blandine Barré veut lutter.

Elle a donc imaginé les Réparables, un service de réparation textile. Les Réparables se fixent comme objectif de soigner nos vêtements plutôt que de les jeter. Blandine souhaite donc rendre accessible au plus grand nombre la possibilité de faire raccommoder ses vêtements et notamment au niveau des prix.

Un prix proposé

Le principe est simple : l’utilisateur se rend sur le site des Réparables, il indique le type de dégâts sur son vêtement, l’emplacement, puis envoie une photo. Un prix de réparation lui est alors directement proposé et si cela lui convient il n’a plus qu’à envoyer le vêtement dans un colis.

En moyenne, un trou vous coûtera entre 6 et 15 euros, par exemple. Des prix qui s’étalent entre 2,5 et un peu plus de 50 euros en fonction de chaque vêtement. Le vêtement sera ensuite réparé en Vendée ou à Lyon dans leurs ateliers.

Un réseau d’ateliers

Blandine Barré a toujours évolué dans le milieu de la mode et du textile mais après différentes expériences, elle a souhaité s’engager dans la réparation de vêtement pour avoir un impact positif sur l’environnement. Les Réparables sont donc un moyen de lutter grâce au digital contre les effets néfastes de l’industrie du textile sur la planète.

Elle souhaite désormais créer un réseau d’ateliers un peu partout en France pour limiter le transport de colis. Un service de réparation qui s’adresse aux particuliers comme aux professionnels.