Rencontre avec Olivia Symniacos, avocate des animaux

C’est en 2019 que l’avocate en droit animalier monte son cabinet Animalex, qui signifie la loi pour les animaux.

Podcast

Rencontre avec Olivia Symniacos, avocate des animaux

1 - Rencontre avec Olivia Symniacos, avocate des animaux

02:34

Olivia Synmniacos explique son métier d’avocate en droit animalier

2 - Olivia Synmniacos explique son métier d’avocate en droit animalier

04:27

Olivia Symniacos, avocate en droit animalier partage sa passion pour son métier

3 - Olivia Symniacos, avocate en droit animalier partage sa passion pour son métier

04:44

C’est à Bourg-en-Bresse, dans l'Ain, qu’Olivia Symniacos a monté en 2019 son cabinet d’avocat en droit animalier Animalex, désormais présent à Annecy. L’avocate au barreau de l’Ain engagée envers la cause animale est seule à exercer dans son cabinet.

Et elle a décidé de dédier entièrement son activité professionnelle à cette cause : « Je suis une avocate généraliste qui a choisi une thématique de travail autour de l’animal. On va défendre les associations d’animaux ou des propriétaires d’animaux ou des cas de maltraitances, des problèmes contractuels, des familles d’accueil qui refusent de rendre les animaux. Et il y a aussi la partie conseil pour aider les clients à rédiger des contrats. »

>>>Téléchargez l'application d'AirZen

Pour plaider ce genre d’affaires, Olivia Symniacos parcourt toute la France. « Moi, dans ma démarche, je suis toujours du côté de l’animal, explique l’avocate en droit animalier. La cause animale est très importante pour moi depuis l’enfance. Le leitmotiv du cabinet, c’est le droit au service des animaux quels qu’ils soient, parce qu’il n’y a pas que les chiens et les chats. Je travaille sur des dossiers concernent le loup, les vaches, les NAC (les nouveaux animaux de compagnie, NDLR) comme des reptiles, des serpents. »

Depuis qu’elle plaide pour la cause animale, Olivia Symniacos remarque qu’il y a une évolution des consciences sur le bien-être animal : « Les magistrats évoluent comme la société et ça se ressent au niveau des peines. Ils nous écoutent avec autant d’attention que les autres dossiers. Le droit animalier n’est plus un sous-dossier. » D’ailleurs, depuis 2015, une loi reconnaît que les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité.

>>>Inscrivez-vous à notre newsletter 100 % positive

Quand on lui demande d’où lui vient cette passion pour les animaux, elle répond sans hésiter : « Oh les responsables sont clairement identifié, déjà mes parents, avec leurs valeurs. Et ils me mettaient devant les émissions d’Allain Bougrain-Dubourg, qui a fait les liens entre les animaux et moi. Il m’a montré le monde merveilleux des animaux, la richesse des diverses espèces et la relation que l’on a avec eux. C’est lui le grand responsable de ce qui se passe dans ma vie, dit-elle en riant. Il le sait ! »