Quentin Resera nous raconte comment il a élevé un blob

Bien connu des réseaux sociaux, ce dernier a pris soin d’un blob pendant quelques mois. Passionné par cet être unicellulaire, il a filmé la progression de son blob et partager les vidéos avec sa communauté.

Podcast

Développer sa curiosité en adoptant un blob

1 - Développer sa curiosité en adoptant un blob

02:06

Observer la progression du blob de chez soi

2 - Observer la progression du blob de chez soi

04:02

Le blob, une expérience accessible à tous

3 - Le blob, une expérience accessible à tous

04:00

Le blob est un être qui fascine. Longtemps pris pour un champignon, il appartient depuis quelques années à un groupe d’unicellulaires primitifs. Ce n’est ni un végétal, ni un animal et il ne possède pas de cerveau.

Le blob est immortel, il rampe pour trouver sa nourriture et est même capable d’apprendre. En laboratoire, il peut atteindre la taille de 10m² et se retrouve normalement en forêt, dans un coin humide, derrière un arbre. Ce casse-tête pour les biologistes pose de nombreuses questions et il est désormais possible pour les particuliers d’adopter un blob. Grâce à un kit, les amateurs peuvent élever un blob et analyser son évolution.

@quentin_resera

Je crois que j’ai retrouvé le blob … cette fois ça va beaucoup trop loin 😰 #blob

♬ son original – Quentin Resera

C’est le cas de Quentin Resera, journaliste, qui s’est pris de passion pour cet être étonnant. Pendant quelques mois, il a pris soin d’un blob, Billy Blob, en lui donnant à manger des flocons d’avoine et a filmé sa progression.

Pour ce faire, il s’est renseigné sur Internet et avec les flocons d’avoine, il a examiné la direction qu’empruntait Billy Blob pour aller manger. Avec cette expérience, Quentin s’est rendu compte qu’adopter un blob est accessible à tous et permet de développer sa curiosité.

En partageant ses vidéos sur son TikTok, il a captivé des millions de personnes qui s’amusaient à voir l’évolution de ce  « petit monstre ».