Québec : le Défi pissenlits, pour aider les abeilles

En mai, les Québécois laissent de côté leur tondeuse à gazon et sont invités à offrir leurs pissenlits aux abeilles et participer ainsi à leur protection.

Podcast

Pissenlit, première source de pollen et de nectar après l’hiver

1 - Pissenlit, première source de pollen et de nectar après l’hiver

02:06

Comment aider les abeilles?

2 - Comment aider les abeilles?

04:02

Au Québec, le défi pissenlits : rencontre avec Christina Fortin-Ménard

3 - Au Québec, le défi pissenlits : rencontre avec Christina Fortin-Ménard

08:02

Au Québec, le pissenlit est vu comme une mauvaise herbe. Au printemps, les Québécois s’empressent habituellement de les arracher et de tondre leur gazon pour les éliminer. Pourtant, le pissenlit est important à plusieurs niveaux notamment pour la survie des abeilles, puisqu’il s’agit de la première miellée après l’hiver.

Pour une deuxième année, Miel & Co invite la population à retarder la tonte du gazon avec le Défi Pissenlits, afin de donner cette riche source de pollen et de nectar aux abeilles et insectes pollinisateurs.

35% de notre garde-manger dépend des insectes pollinisateurs. Sans leur travail de pollinisation, on pourrait dire adieu à notre café du matin, à l’abondance des fruits, des légumes et des noix… Le Défi pissenlits est une façon de protéger les abeilles, menacées d’extinction et d’aider les pollinisateurs.

En retardant la tonte de pelouse de quelques semaines, l’objectif du défi lancé par un couple d’apiculteurs de Portneuf, Christina Fortin-Ménard et David Lee Desrochers (Miel & Co), est de laisser le temps aux fleurs et aux pissenlits de pousser et d’éclore, afin d’offrir cette riche source de pollen et de nectar aux abeilles, l’une des premières sources de nourriture après un long hiver.

Comment y participer ?

Le défi le plus facile du printemps ! Il suffit de laisser pousser les pissenlits. On nous invite même à partager les photos de nos gazons tapissés de pissenlits sur Facebook et Instagram en utilisant #défipissenlits

Il est également possible de se procurer une affichette « je protège les pollinisateurs » pour mettre sur notre pelouse.

Cette année, 130 villes se sont inscrites au Défi pissenlits et invitent les citoyens à retarder la tonte de leur gazon. Au Québec on protège les pollinisateurs un pissenlit à la fois !