Pourquoi aimons-nous particulièrement une musique?

Nous avons tous un morceau de musique préféré. Ou du moins certains morceaux dont on sait que dès les premières mesures, on aura envie de bouger un peu plus, voire nous risquer à quelques petits pas de danse ou un mouvement de tête. C’est normal, c’est physique, c’est scientifique… Nous allons voir ensemble pourquoi.

Podcast

Pourquoi aimons-nous particulièrement une musique?

1 - Pourquoi aimons-nous particulièrement une musique?

08:10

Hervé Platel, sur l’impact de la musique dans nos vies: “Quand on est jeunes, on a besoin d’émotions fortes”

2 - Hervé Platel, sur l’impact de la musique dans nos vies: “Quand on est jeunes, on a besoin d’émotions fortes”

00:00

La musique que l’on écoute doit-elle être joyeuse pour nous rendre heureux?

3 - La musique que l’on écoute doit-elle être joyeuse pour nous rendre heureux?

01:56

Hervé Platel est chercheur en neurosciences et il a été, au milieu des années 1990, parmi les premiers à utiliser les techniques de neuro-imagerie afin de visualiser l’activité du cerveau durant l’analyse des différentes composantes perceptives de la musique. Pour l’universitaire, la musique crée des images et permet à notre cerveau de nous jouer des tours. Pourquoi aimons-nous plus particulièrement une musique? Parce qu’on la connait, justement.

Notre mémoire l’a associée à des moments de joie, de bonheur.

Et aussi parce que notre cerveau l’anticipe. Il aime savoir à l’avance ce qui va arriver, et un morceau de musique familier le permet. À l’inverse, nous aimons aussi être surpris par des instrumentations inattendues, des dissonances. Les oreilles ont leur raison que la raison ne connait pas.