Plateforme : avec Pimp-up, vive les fruits et légumes imparfaits

A Montpellier, une plateforme permet aux producteurs de vendre leurs produits recalés par la grande distribution. Rencontre avec Manon Pagnucco, co-fondatrice de Pimp-Up.

Podcast

Plateforme : avec Pimp-up, vive les fruits et légumes imparfaits

1 - Plateforme : avec Pimp-up, vive les fruits et légumes imparfaits

02:16

Pimp-up : qui se cache derrière ces paniers garnis ?

2 - Pimp-up : qui se cache derrière ces paniers garnis ?

04:24

Pimp-up : pourquoi tant de gâchis alimentaire ?

3 - Pimp-up : pourquoi tant de gâchis alimentaire ?

04:21

Est-il utile de rappeler que les fruits et légumes biscornus sont excellents ? On estime que 53 % de la production des agriculteurs français est aujourd’hui gâchée au profit de normes esthétiques exigées par les magasins revendeurs.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen Radio

Pour réduire le gaspillage alimentaire, deux amies, Manon Pagnucco et Anaïs Lacombe, ont lancé l’entreprise Pimp-Up. L’idée est simple et efficace : proposer des paniers de produits locaux et en circuit court dans la région de Montpellier.

Pari gagné ! En moins d’un an, elles ont pu embaucher deux personnes supplémentaires et la société pourrait compter 15 salariés à la fin de l’année 2022. Pimp-up souhaiterait également intégrer prochainement un incubateur de start-up.

>>>Inscrivez-vous à notre newsletter 100 % positive

Comme quoi ces normes esthétiques ne sont peut-être plus d’actualité, les clients ont envie de consommer des produits dits imparfaits. Et pour vous donner une idée, en ce moment les paniers sont composés de butternuts, courges, œufs bio, épinards, kiwi, clémentines, poires…. De quoi régaler petits et grands !