Philippe Sahagian, pionnier de la permaculture en Guadeloupe

Aujourd’hui partons à la rencontre d’une personne au parcours atypique. Philippe Sahagian a grandi à Marseille et un jour il a tout quitté pour s’installer en Guadeloupe. Il y est devenu une référence dans l’agriculture naturelle et la permaculture. Il se confie au micro de notre journaliste François Willmann

Podcast

Philippe Sahagian, pionnier de la permaculture en Guadeloupe

1 - Philippe Sahagian, pionnier de la permaculture en Guadeloupe

01:59

La permaculture selon Philippe Sahagian, pionnier de la permaculture en Guadeloupe

2 - La permaculture selon Philippe Sahagian, pionnier de la permaculture en Guadeloupe

04:02

Rencontre avec Philippe Sahagian, le pionnier de la permaculture en Guadeloupe

3 - Rencontre avec Philippe Sahagian, le pionnier de la permaculture en Guadeloupe

08:00

Des manguiers, des bananiers, des cocotiers qui cohabitent avec du manioc, du basilic, du thym et autres arbres fruitiers et plantes médicinales. Voilà à quoi ressemble le bureau de Philippe Sahagian. Il est cultivateur et président de l’association nature Kulture 971. Philippe Sahagian est considéré comme le pionnier de l’agriculture naturelle et de la permaculture en Guadeloupe. Une deuxième vie pour cet ancien marseillais qui y a vécu jusqu’à ses 21 ans. Un jour de 1990 il décide de quitter la cité phocéenne avec un ami. Arrivé en Guadeloupe c’est le coup de foudre, « je suis passé du béton à la jungle et la rencontre avec la richesse de la nature fut salvatrice ». En 2008 il acquiert une parcelle qui deviendra son jardin extraBiordinaire comme il aime l’appeler. Il y applique dès le début les principes de la permaculture et de l’agriculture naturelle. C’est l’un des premiers jardins en permaculture de Guadeloupe. Il n’y applique pas de pesticides, « pour fêter le vivant » dit-il. Un jardin géant de 8 000 m2 de superficie qu’il cultive passionnément sur la côte ouest de la Grande Terre. Désormais, il est reconnu par ses pairs et reçoit même des visites de scientifiques curieux d’observer ses techniques naturelles. Il nous explique tout ça. Et il tenait également à nous présenter Masanobu Fukuoka, un agriculteur japonais, le concepteur de l’agriculture naturelle qui l’a beaucoup inspiré.