Perpignan : des compagnons d’emplettes pour aider les seniors

Une jeune entrepreneuse a créé, fin 2021, son entreprise Mains d’Argent. Il s’agit du premier service qui vient en aide aux seniors pour leurs courses. Explications.

Podcast

Mains d’Argent : quelle est cette entreprise ?

1 - Mains d’Argent : quelle est cette entreprise ?

02:06

Mains d’Argent : les compagnons d’emplettes

2 - Mains d’Argent : les compagnons d’emplettes

04:14

Mains d’Argent : naissance du projet

3 - Mains d’Argent : naissance du projet

04:06

Des étudiants pour aider et accompagner les personnes seniors à faire leurs courses dans les grandes surfaces. Héloïse Lamotte, jeune entrepreneuse de Perpignan, est à l’origine de ce projet inédit en France. Avec son entreprise Mains d’Argent, elle a créé le premier service intergénérationnel de compagnons d’emplettes.

Et l’idée, elle l’a eu presque par hasard explique-t-elle : « Un jour, alors que je faisais des courses, j’ai vu ce qu’il se passait autour de moi. J’étais entouré de 8% de personnes âgées. Je voyais que ces clients faisaient face à beaucoup de situations délicates lors de leurs parcours d’achat. » Lire la description des produits, porter les courses dans les rayons et surtout décharger les produits une fois en caisse… Pour Héloïse, voir les difficultés rencontrées par certains seniors lors de leurs courses a été le déclic.

D’autant plus qu’après quelques recherches, la jeune femme a également découvert que beaucoup de personnes âgées souffraient d’isolement social. Plus de 2 millions de seniors en France seraient concernées, selon le dernier baromètre annuel des Petits Frères des Pauvres. Face à ce constat, Héloïse a donc décidé de réagir.

Une aide pour les courses qui va s’étendre

Elle a ouvert en octobre 2021 son entreprise Mains d’Argent et son service gratuit d’accompagnement des seniors dans les grandes surfaces, lors des courses. Car si le service est gratuit pour ces derniers, il est payant pour les grandes surfaces qui le mettent en place et paient les étudiants compagnons d’emplette. L’objectif étant aussi de créer de l’emploi et de permettre aux étudiants d’avoir accès à un premier emploi.

À ce jour, trois magasins Intermarché des Pyrénées-Orientales utilisent le service chaque semaine. Il a également été testé en Bretagne dans plusieurs magasins et s’apprête à être déployé dans d’autres villes comme Nice, Bordeaux ou encore Toulouse. Héloïse Lamotte a également souhaité reproduire ce service dans les maisons de retraite en créant le premier service de « compagnie de vie ». Deux résidences de Perpignan ont déjà accueilli les premières équipes de Main d’Argent.

Pour aller plus loin > Des étudiants proposent des activités culturelles à des séniors