PBI France, une ONG qui promeut la non-violence à travers le monde

Depuis 1981, les Brigades Internationales de la Paix défendent les droits de l’homme dans seize pays. L’ONG envoie des volontaires dans les zones de conflits afin de protéger les défenseurs des droits humains. 

Podcast

Une ONG qui défend les droits de l’homme

1 - Une ONG qui défend les droits de l’homme

02:23

Les actions de BPI sur le terrain

2 - Les actions de BPI sur le terrain

04:02

Défenseurs des droits humains et acteurs civils de paix

3 - Défenseurs des droits humains et acteurs civils de paix

04:01

Qui sont les « défenseurs des droits humains » ? «  C’est quelqu’un qui défend n’importe quel droit fondamental, au nom d’une personne ou d’un groupe de personnes. Il cherche à protéger les droits civils et politiques des citoyens, ainsi qu’à les mettre en œuvre », explique Fiona, âgée d’une vingtaine d’années. Cette jeune femme est sensible aux enjeux internationaux depuis toujours. Elle travaille pour les Brigades Internationales de LA Paix (PBI) en France (Peace Brigades International en anglais).

« Les acteurs de l’intervention civile de paix que nous envoyons sur le terrain ont pour but de protéger ces défenseurs. Du fait de leurs actions dans des zones conflictuelles, ce sont des cibles », explique Fiona avec conviction. Ces défenseurs peuvent signaler des irrégularités dans leur pays concernant le respect des droits humains, à la façon de lanceurs d’alerte, ou faire de la médiation. 

Une ONG présente dans 16 pays 

« Les combats de ces personnes sont très différents. Il y a, selon le territoire, l’accès à la terre et aux ressources naturelles. L’accompagnement de personnes qui défendent l’environnement, ainsi que la question du genre et du droit des femmes », dénombre Fiona. En 30 ans d’existence, les enjeux de PBI France ont évolué. L’organisme souhaite protéger les droits des personnes LGBT+ et redoubler de vigilance concernant l’environnement.

« La société civile n’est plus la même qu’avant. Nous évoluons en même temps que les droits humains et les enjeux mondiaux évoluent », affirme Fiona. PBI est présente dans 16 pays, dont, par exemple, le Nicaragua, l’Indonésie et la Colombie. 

Les Brigades Internationales de la Paix ont participé au lancement d’un diplôme universitaire à l’Université catholique de Paris spécialisé dans les Études de Paix.