Paquebot : une voile de 1 200 m² pour des croisières plus vertes

Les Chantiers de l’Atlantique viennent de créer une nouvelle voile. Objectif : propulser des paquebots de croisière à la force du vent, dès 2025.

Podcast

Paquebot : une voile de 1 200 m² pour des croisières plus vertes

1 - Paquebot : une voile de 1 200 m² pour des croisières plus vertes

01:56

Les Chantiers de l’Atlantique ont installé, il y a quelque mois à Saint-Nazaire, un gréement complet avec un mât d’environ 40m. Mais il faudra attendre l’été 2022 pour observer la Solid Sail en taille réelle sur le site.

Ce gréement pourrait équiper un paquebot de 200m de long. Le pivotement du mât rendrait aussi possible leur arrivée dans certains ports et le passage sous des ponts de 54m, comme à New York par exemple. Avec le système Eol Side, il serait aussi possible de dissocier la direction du vent de la trajectoire du navire, de l’innovation à l’état pur.

Avec un coût de 18 millions d’euros, les Chantiers de l’Atlantique ont pu financer la moitié du projet grâce aux aides publiques.

Ces navires de demain seront néanmoins toujours dotés de moteurs.

Parallèlement, des études se poursuivent sur les nouveaux carburants comme le gaz naturel liquéfié, ou les piles à combustible pour réduire l’empreinte environnementale.

Selon différents calculs, l'utilisation d'une voile par ces géants des mers permettrait de réduire les émissions de CO2 de maximum 40%.