NOUS ANTI-GASPI : l’épicerie militante française

L’enseigne née en 2018 ouvre un magasin par mois et pour cause : le concept fonctionne. « Nous Anti-Gaspi » propose à la vente tous les produits que vous n’auriez jamais dû avoir dans les rayons. Rencontre avec l’un des co-fondateurs Vincent Justin.

Podcast

NOUS ANTI-GASPI : l’épicerie militante française

1 - NOUS ANTI-GASPI : l’épicerie militante française

02:04

ANTI-GASPI: L’enseigne qui pousse à changer les modes de consommation

2 - ANTI-GASPI: L’enseigne qui pousse à changer les modes de consommation

04:00

Visite du magasin “anti gaspi” de Boulogne-Billancourt dans les Hauts de Seine

3 - Visite du magasin “anti gaspi” de Boulogne-Billancourt dans les Hauts de Seine

04:01

C’est la crainte des producteurs : avoir un produit qui ne correspond pas au cahier des charges de la grande distribution. Si le légume est considéré comme moche, si la gamme est dépassée ou si le packaging à un défaut, poubelle ! Ces produits, vous n’avez pas le choix de les consommer ou pas, ils n’arrivent même pas jusqu’aux distributeurs. Pour lutter contre les 10 millions de tonnes de nourriture jetées tous les ans soit plus de 12 000 tonnes de produits par semaine, l’enseigne récupère les oubliés des rayons. « Chez nous il y a de tout, mais vous n’aurez peut-être pas la marque de votre choix » explique Vincent Justin l’un des co-fondateur au téléphone d’Airzen Radio. Avec Charles Lottman, ils ont créé un système qui fonctionne et qui crée de l’emploi. Après s'être installé en Bretagne, ils arrivent en région parisienne avec l’ouverture de plusieurs magasins dont l'un à Boulogne Billancourt (92). A l’avenir, ils comptent bien s’installer plus au Sud, à condition de trouver comment limiter les trajets en camion.