Netflix, Spotify, Amazon… Partagez votre abonnement pour économiser

Diviser pour mieux économiser, c’est le concept de plusieurs sites qui vous proposent de partager vos abonnements pour réduire vos dépenses, en toute légalité.

Netflix, Disney +, YouTube Premium… Pour regarder nos contenus préférés, il faut mettre la main à la poche et cela représente un coût non négligeable. 

D’ailleurs, aujourd’hui, les abonnements auxquels souscrivent les Français ne concernent plus uniquement les vidéos à la demande. Musique, jeux vidéo, logiciels et articles de presse, la facture ne cesse de s’allonger. Alors, pour alléger un peu nos dépenses, certains sites proposent de partager les frais de vos abonnements. Une sorte de colocation 2.0.

Le concept : dépenser moins pour profiter plus

Prenons l’exemple d’un compte Netflix. Si l’abonnement coûte 13,49€, vous pouvez diviser ce prix par 4 et retomber à 3,37€. Cela représente une économie non négligeable de 10,12€/mois et 121,44€ à l’année.

Deux sites internet proposent ce type de service :

  • Spliiit : divertissez-vous à moindre coût sans engagement de durée !
    « Souscrivez en toute légalité à vos services préférés proposés par d’autres utilisateurs. Échangez depuis la messagerie de groupe sur vos goûts et intérêts avec le propriétaire et les autres co-abonnés », peut-on lire sur leur site.

Cette plateforme propose le système de co-abonnement pour plus de 60 services. SVOD (il s’agit d’un acronyme qui signifie Subscription Video On Demand), sécurité, cloud, musique, e-commerce… Il y en a pour tous les goûts. Vous pouvez proposer ou souscrire à un abonnement. Dans tous les cas, vous serez gagnants. 

  • Sharesub : augmentez votre pouvoir d’achat avec Sharesub
    « Partagez facilement les frais en groupes de paiements, que ce soit pour votre abonnement Spotify, le wifi de votre coloc, une licence pro, ou vos journaux numériques », indique également la plateforme.

Sharesub propose le même type de service que Spliit, à peu de choses près : partager l’utilisation et le coût de ces souscriptions. Le prix est également divisé entre le nombre de personnes qui participent aux frais. 

Netflix a, par le passé, déjà tenté de resserrer la vis concernant le partage hors cadre familial, véritable fléau pour la croissance du roi du streaming. 

Après une première tentative ratée (confirmation d’identité par mail et SMS), le géant du streaming contrattaque en essayant une nouvelle technique.

L’idée est désormais de permettre aux utilisateurs de partager leurs comptes, mais à une condition : payer. Une technique plus laxiste, qui permet de limiter les dégâts pour la plateforme. 

Le service que propose des sites comme Spliiit ou Sharesub est donc bien légal et pour le moins avantageux.

Publié le 09/05/2022 à 07h23

Par Paul Savary

Rédacteur web