Mobilité : le Cafe Racer, un vélo au look de moto

Après avoir électrifié des vélos pendant plus de 10 ans, Cycloboost vient de lancer son premier vélo : le Cafe Racer de la marque Aevon Bikes. Entre cyclo et moto.

Réécouter en podcast

Frank Deycard, concepteur et cycliste

Frank Deycard, concepteur et cycliste

01:59

Un vélo qui s’inscrit dans une histoire

Un vélo qui s’inscrit dans une histoire

03:56

Qu’est-ce que le Cafe Racer ?

Qu’est-ce que le Cafe Racer ?

03:58

Un vélo au look de moto, à la géométrie d’un VTT, à assistance électrique ou non et entièrement personnalisable. Le Cafe Racer de la marque Aevon Bikes est un petit nouveau sur le marché du vélo. Sa commercialisation vient de débuter après trois ans de développement.

Le nom Cafe Racer fait écho à l’Angleterre des années 60. À l’époque, un café racer était une moto épurée qui permettait de voyager de café en café. 

Plus de 10 ans d’électrification des vélos 

Mais ce vélo n’est pas sorti de nulle part. Il a été imaginé par le gérant d’une entreprise spécialisée dans l’électrification des vélos depuis 2009, Cycloboost à Bordeaux. « À l’époque, nous étions les premiers en France à faire ce genre de transformation. Nous étions d’ailleurs vus comme des extraterrestres. Mais les clients ne s’y sont pas trompés. Le succès a été assez rapide », explique Frank Deycard, fondateur de Cycloboost. L

’entreprise propose également des remorques bagagères pour vélo. « De la même façon qu’on peut revisiter une recette de cuisine, nous avons décidé de créer un vélo à partir des ingrédients de la remorque », explique Frank Deycard.

Le plaisir de résoudre des problèmes

Ce qui le guide ? « Le plaisir. Ce vélo, c’est vraiment du plaisir mais je sais qu’il ne va pas uniquement me plaire. » Frank Deycard, ingénieur informatique, reconnaît trouver un plaisir intense à résoudre des problèmes. « Déjà, résoudre mon besoin personnel de pouvoir aller travailler de façon rapide et efficace est une grosse satisfaction. Le fait d’en avoir fait mon métier en est une autre. Il y a ensuite tout le développement de projets avec, à chaque fois, des problèmes à résoudre », s’enthousiasme Frank Deycard.

Car le Cafe Racer n’est qu’une étape. « Une très belle étape, mais une étape », déclare-t-il sans en dévoiler davantage sur ses projets futurs. « Il y aura toujours deux roues ! » déclare-t-il simplement.

Ce contenu audio a été diffusé le 08 mars 2023 sur AirZen Radio. Maintenant disponible en podcast sur airzen.fr, notre application et toutes les plateformes de streaming.

Par Helene Lerivrain

Journaliste

Agence de communication Perpignan