Micro-trottoir: Les français changent leurs modes de consommation

Dans la rue, nous sommes allés à la rencontre de plusieurs personnes, et les avons interrogés sur leur rapport à l’énergie, leurs modes de consommation, leurs prises de conscience sur le mieux consommer. Petits gestes pour de grands résultats, prise de conscience tardive ou conditionnement dès la plus tendre enfance, retrouvez leurs témoignages au micro d’AirZen Radio.

 

Podcast

Micro-trottoir: Les français changent leurs modes de consommation

1 - Micro-trottoir: Les français changent leurs modes de consommation

00:00

Micro-trottoir: Les français changent leurs modes de consommation – 4 min

2 - Micro-trottoir: Les français changent leurs modes de consommation – 4 min

04:01

Micro-trottoir: Les français changent leurs modes de consommation – 8 min

3 - Micro-trottoir: Les français changent leurs modes de consommation – 8 min

07:41

Comment réduire sa consommation d’énergie? Comment prendre conscience qu’il faut s’inscrire dans le changement et modifier sa façon de consommer? Nous avons recueilli le témoignage de passants, qui  nous ont chacun expliqué leurs méthodes, leurs déclics. Stéphane, 53 ans, informaticien: "Nous avons toujours fait attention à notre consommation, on n’a jamais mis le chauffage à fond."

Éteindre la lumière, ne pas laisser couler l’eau quand on se brosse les dents, notre informaticien et sa famille ont toujours été vigilants sur les fameux "petits gestes" du quotidien qui font la différence. "Mais attention, on n’est pas écolo", s’amuse-t-il. Car aujourd’hui, pas besoin d’être autoproclamé écolo pour penser à l’environnement. "J’essaye de le faire, je ne sais pas si je le fais bien, mais par exemple j’ai changé les ampoules pour mettre des leds", confie Alexandre, 24 ans, étudiant en langues. Nathalie, 38 ans, créatrice couture zéro déchet, est quant à elle très vigilante sur sa consommation d’eau et a troqué les bouteilles plastiques depuis bien longtemps pour les gourdes en inox.

Prise de conscience tardive, ou au contraire conditionnement depuis l’enfance, il y a mille façons de penser et repenser sa consommation d’énergie et son impact sur l’environnement, mais une chose est sûre à travers ces témoignages, il n’y a que des grands gestes et il n’est jamais trop tard pour agir.