Mayenne : passionné de boomerang, Luc Cormier les fabrique et les collectionne

C’est probablement à Laval, en Mayenne, que vit le plus grand passionné de boomerang de France. Depuis 42 ans, Luc Cormier fabrique et collectionne ces objets de loisirs anciennement utilisés comme arme de chasse.

Podcast

Mayenne : passionné de boomerang, Luc Cormier les fabrique et les collectionne

1 - Mayenne : passionné de boomerang, Luc Cormier les fabrique et les collectionne

02:10

Qu’est-ce que le boomerang ? Rencontre avec le passionné Luc Cormier

2 - Qu’est-ce que le boomerang ? Rencontre avec le passionné Luc Cormier

04:20

Comment naît une passion ? Luc Cormier est passionné de boomerang

3 - Comment naît une passion ? Luc Cormier est passionné de boomerang

08:08

Le ton est donné dès l’extérieur de la maison, où ici le boomerang est mis à l’honneur. Depuis 42 ans, Luc Cormier s’intéresse à cet objet et a accepté de nous recevoir pour nous parler de sa passion.

Comment a été découvert le boomerang ?

Son ancêtre était utilisé pour la chasse. Le bâton de jet servait aux hommes pour atteindre des animaux volants dès le moyen-âge. S’il y a eu diverses écritures possibles à ce mot, le nom boomerang viendrait d’une tribu d’aborigènes australiens. Certains se sont rendus compte que lorsqu’ils lançaient des bâtons, il était courant de voir qu'ils revenaient. Alors au moment du lancer, ils criaient « Boom ma rang ! » qui signifierait dans leur dialecte  « reviens, bâton ! ». Voilà pourquoi aujourd’hui, quand on lance ce bâton particulier et qu’il revient, on appelle cela un boomerang.

Pourquoi le boomerang revient ?

Tout est dans le lancer, et dans la fabrication du boomerang. Il n’est pas forcé d’avoir la forme que l’on connaît, un boomerang peut-être tout et n’importe quoi du moment que cela revient. Ainsi, Luc Cormier en a de diverses formes, tailles et poids. Ces variations vont faire évoluer les forces appliquées sur l’objet lors du vol.