Marseille : le premier restaurant gastronomique solidaire a ouvert ses portes

On y sert des repas à 1 euro pour les personnes les plus précaires, une trentaine d’euros pour les autres. Objectif : mélanger les classes sociales dans ce lieu emblématique de la ville. 

Podcast

Marseille : le premier restaurant gastronomique solidaire a ouvert ses portes

1 - Marseille : le premier restaurant gastronomique solidaire a ouvert ses portes

02:21

Marseille : dans les coulisses du premier restaurant gastronomique et solidaire

2 - Marseille : dans les coulisses du premier restaurant gastronomique et solidaire

04:12

Le République : le restaurant marseillais qui veut mélanger les classes

3 - Le République : le restaurant marseillais qui veut mélanger les classes

08:21

« C’est un restaurant pour tous », dit simplement le chef étoilé Sébastien Richard pour décrire ce concept unique en France. Le République, situé à deux pas du Vieux Port sur la place Sadi Carnot, a ouvert ses portes le 1er février 2022. Il s’agit du premier établissement gastronomique et solidaire de France et c’est dans la cité phocéenne qu’il a élu domicile.  

Une addition à 1 € pour les plus démunis 

Le concept est simple : le prix des repas évolue selon les bourses. Entre 20 et 30 euros pour les plus aisés. Un euro seulement pour les plus précaires, adressés au restaurant par des associations de bienfaisance.  

>>>Inscrivez-vous à notre newsletter 100 % positive

« L’objectif est que Le République devienne un lieu d’échange, quels que soient les revenus, que tout le monde puisse se retrouver autour d’un bon repas », détaille Sylvain, cofondateur du projet et associé du chef Richard qui ajoute : « Le menu est le même, le lieu est le même, l’ambiance est la même, c’est juste l’addition qui est différente ». 

Offrir un restaurant à ceux qui ne peuvent pas y aller habituellement 

Le République, c’est aussi un cadre et une cuisine typiques. Le restaurant est situé dans les magnifiques locaux de l’ancien Café Parisien, emblématique endroit de brassage marseillais il y a quelque temps, qui abrite en son sein l’un des seuls boulodromes sous-terrain de la ville.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen Radio

La carte sera locale et méditerranéenne : « Il est important que les gens qui viennent retrouvent les goûts de la région dans leurs assiettes », explique Sébastien Richard, qui s’est entouré d’une équipe de 12 personnes pour servir 7 jours sur 7 les 120 couverts.  

Le restaurant, qui a reçu via une campagne de financement participatif le soutien de nombreuses associations et personnalités marseillaises connues (notamment le groupe IAM…), ambitionne aussi d'organiser régulièrement des concerts et événements.