Lyon : l’association Enjoué revalorise les jouets d’occasion

L’association Enjoué récupère des jouets utilisés pour leur donner une seconde vie. Ce projet inclusif promeut une consommation plus responsable qui favorise le circuit court.

Podcast

Permettre à chacun de repenser l’acte de faire plaisir

1 - Permettre à chacun de repenser l’acte de faire plaisir

02:04

Enjoué favorise la réinsertion des personnes éloignées de l’emploi

2 - Enjoué favorise la réinsertion des personnes éloignées de l’emploi

04:02

Enjoué : rendre les jouets à nouveau attrayants

3 - Enjoué : rendre les jouets à nouveau attrayants

07:59

À Villeurbanne, à côté de Lyon, Gilles a pensé l’association Enjoué pour remettre au goût du jour les milliers de jouets que nous n’utilisons plus.

Il s’est en effet rendu compte que dans chaque foyer se trouvent des jouets oubliés qui prennent la poussière. Ces jeux et jouets méritent une seconde vie et avec Enjoué, Gilles les rend à nouveau attrayants et ludiques.

A N N O N C E

D’après lui, ce sont les parents qui veulent à tout prix des jouets neufs alors que les enfants se moquent si ceux-ci ont quelques égratignures ou non. En interrogeant notre mode de consommation, Gilles aimerait que chacun s’inscrive dans une démarche d’achat de jouets d’occasion et de qualité.

Pour ce faire, Enjoué s’appuie sur un processus de travail rigoureux et précis. Les jouets sont d’abord triés, contrôlés, nettoyés, empaquetés et mis en vente afin d’être irréprochables pour les clients. Les locaux d’Enjoué sont placés dans le quartier de Saint-Jean, à Villeurbanne, qui est touché par un fort taux de chômage. C’est pourquoi Gilles a décidé de rendre son projet inclusif en embauchant des personnes de ce quartier, éloignées de l’emploi.

Ces salariés, essentiellement des femmes, participent à un avenir meilleur pour les prochaines générations. En 2021, ce sont ainsi plus de 6000 jeux et jouets qui ont été rénovés.

Enjoué