Lyon : Danse la Rue s’exprime librement dans l’espace public

Le collectif Danse la Rue utilise la danse pour exprimer sa joie et sa liberté dans les lieux publics. Chaque membre peut animer une session et ainsi mettre en avant leurs valeurs.

Podcast

Des Artivistes qui dansent la joie pour et avec le vivant

1 - Des Artivistes qui dansent la joie pour et avec le vivant

02:02

Laisser son corps s’exprimer sur l’espace public

2 - Laisser son corps s’exprimer sur l’espace public

04:06

L’espace public devient un terrain de jeu

3 - L’espace public devient un terrain de jeu

04:02

Quelques mois avant le premier confinement d’avril 2020, des amis lyonnais ont pensé le Collectif Danse la Rue. Ce collectif est né de la volonté de se réapproprier la rue par la danse et ainsi exprimer sa joie dans les villes de Lyon et Villeurbanne.

A N N O N C E

Pour beaucoup, l’espace public n’est pas forcément un endroit sécurisé et la liberté n’est pas innée. Danse la Rue propose ainsi des sessions de danse, tous les jeudis soir, lors desquelles les membres peuvent animer des sessions selon leur souhait. Parfois, le thème portera sur l’amour, le jeu ou encore le regard.

Lors de ces sessions, aucune chorégraphie n’est préparée à l’avance et les danseurs s’appuient sur des outils pour occuper l’espace.

Jordan, membre du collectif, aime se rendre dans des quartiers prioritaires pour danser et exprimer sa liberté. Aussi, le collectif partage de nombreuses valeurs bienveillantes comme le féminisme, l’écologie, le partage ou encore la joie. Des valeurs qu’il soutient lors de manifestations en leur donnant de la visibilité.

Enfin, ce collectif est en autogestion et la convivialité et l’écoute sont fondamentales. Jordan rappelle que dans le collectif Danse la Rue, ils sont « des artivistes qui dansent la joie pour et avec le vivant ».