Les vins de Provence veulent se mettre au vert

Les vins de Provence s’apprêtent à connaître une révolution verte. Avec le programme EnviProv, le vignoble provençal veut se lancer dans une transition vers l’agroécologie. 

Podcast

Les vins de Provence veulent se mettre au vert

1 - Les vins de Provence veulent se mettre au vert

02:19

EnviProv, une révolution verte dans le vignoble de Provence

2 - EnviProv, une révolution verte dans le vignoble de Provence

04:20

Le vignoble provençal veut se lancer dans une transition vers l’agroécologie

3 - Le vignoble provençal veut se lancer dans une transition vers l’agroécologie

08:25

Les vins de Provence se mettent au vert, comprenez qu’ils veulent aller vers plus d’écologie. Un objectif qui a entraîné la présentation d’un programme baptisé EnviProv, fin octobre 2021, piloté par le Conseil interprofessionnel des Vins de Provence. Ce vignoble emblématique entend ainsi accélérer la transition agroécologique dans toute sa filière.

EnviProv se structure jusqu’en septembre 2023 et possède un budget de plus de 700 000 euros co-financé à 50 % par l’État via FranceAgriMer. Il s’inscrit dans le cadre du plan France relance national qui vise, après la crise sanitaire, à relancer notre économie tout en accélérant les transformations écologiques, industrielles et sociales du pays.

>>>Inscrivez-vous à notre newsletter 100 % positive 

Concrètement, l’objectif pour la filière est de convertir 100 % du vignoble au bio ou à la certification de Haute valeur environnementale (HVE) d’ici 2030. Ce plan se déclinera en trois étapes : évaluer l’empreinte carbone de l’ensemble de la filière, accompagner les viticulteurs vers la certification environnementale et, enfin, les accompagner à mettre en place des pratiques vertueuses.

Piloté par le Comité Interprofessionnel des vins de Provence (CIVP), EnviProv réunit le Syndicat des vins Côtes de Provence, la Chambre d’Agriculture du Var, le Centre du Rosé et le Cluster Provence Rosé.

>>>Téléchargez l'application d'AirZen Radio