Le Potager bordelais : 15 m² de permaculture en action !

À Pessac, Guillaume Verspieren cultive une petite surface dans le jardin de sa résidence. Il y applique les principes de la permaculture et fait part de sa pratique sur les réseaux sociaux.

Podcast

Le potager bordelais : petit jardin, et alors ?

1 - Le potager bordelais : petit jardin, et alors ?

01:58

Le potager bordelais : les leçons de la permaculture

2 - Le potager bordelais : les leçons de la permaculture

04:11

Le potager bordelais : jardinage 2.0

3 - Le potager bordelais : jardinage 2.0

04:03

Très engagé dans la défense de l’environnement, Guillaume Verpsieren est aussi un jardinier passionné. Son potager ne fait que 15 m² mais le rend parfaitement heureux même s’il est 10 fois plus petit que son précédent terrain ! «

 Je conseille à tout le monde de partir d’une petite surface, affirme-t-il. Quitte à l’agrandir ensuite. » Le danger, selon lui, serait de voir trop grand et d’abandonner en cours de route.

A N N O N C E

Mais si Guillaume se consacre pleinement à son jardin, il n’en est pas pour autant devenu l’esclave. Et si son petit bout de terre commence à le nourrir, il est aussi un moyen très efficace de sensibiliser aux questions environnementales mais aussi humaines. Probablement parce qu’il a compris que la permaculture, dont il s’inspire pour jardiner, n’est pas une technique mais une véritable éthique de vie.

Outils de jardinage 2.0

Et c’est pour cela qu’il a choisi de partager ces valeurs acquises au travers de la réalisation de son jardin. Son compte Instagram compte à ce jour 12 000 abonnés. On y trouve, ainsi que sur son blog et sa page Facebook, des photos de ses productions – notamment ses superbes tomates ! –, des tutoriels, des suggestions de lectures… histoire d’ajouter aux traditionnelles bêches, pioches ou griffes d’autres outils de jardinage. Virtuels mais tout aussi efficaces si on les utilise comme il faut !