L’autothérapie, une solution pour lutter contre le blues hivernal ?

À quoi l’autothérapie peut-elle servir ? MindDay est une nouvelle application qui propose des outils pour se sentir mieux, notamment quand le moral est au plus bas. Boris Pourreau en est le co-fondateur.

Podcast

Pourquoi lancer une application d’autothérapie ?

1 - Pourquoi lancer une application d’autothérapie ?

02:14

Découverte de la nouvelle application MindDay

2 - Découverte de la nouvelle application MindDay

04:03

Combattre la dépression saisonnière avec l’autothérapie

3 - Combattre la dépression saisonnière avec l’autothérapie

07:43

Si les causes de la dépression saisonnière sont encore un peu floues, il est fort probable que le manque de lumière naturelle, la nuit qui tombe tôt et la chute des températures aient une part de responsabilité dans la baisse de moral l’hiver. Si vous ressentez moins de motivation, plus de tristesse, de fatigue et d’irritabilité, pourquoi ne pas tenter l’autothérapie ?

« L’exercice, souvent, c’est de comprendre ses émotions, prendre de la distance et être capable de mettre en place des stratégies pour mieux vivre certaines situations. Et ça, tout le monde peut le faire », explique Boris Pourreau. Le co-fondateur de l’application MindDay considère l’autothérapie comme une première étape avant la prise en charge par un psychologue ou un psychiatre. Cette méthode introductive s’accompagne d’une centaine d’exercices.

L’autothérapie est-elle pour tout le monde ?

« Tout le monde est déjà son propre psy », remarque Boris Pourreau. Il n’y a pas d’âge ou de préconisations pour avoir des ressources, des outils des techniques pour tenter d’aller vers le mieux. L’application propose ainsi des exercices quotidien pour booster son moral, son mental, mais aussi de participer à des séances un peu plus profondes.

« On rencontre tous des difficultés dans la vie. Et en discutant autour de moi, je me suis rendu compte que, face à ces difficultés, on se débrouille souvent seul », explique Boris Pourreau. C’est pour répondre à ces stéréotypes que le co-fondateur de MindDay, lancée en septembre 2022, a souhaité démocratiser la thérapie.