Bouches-du-Rhône : des nichoirs pour pallier le manque d’habitats naturels

Près d’Arles, dans les Bouches-du-Rhône, un couple passionné d’oiseaux s’est lancé la fabrication des nichoirs écologiques et durables pour oiseaux, abeilles et chauve-souris avec la Détournerie.

Podcast

Bouches-du-Rhône : des nichoirs pour pallier le manque d’habitats naturels

1 - Bouches-du-Rhône : des nichoirs pour pallier le manque d’habitats naturels

02:18

Des nichoirs fabriqués dans une démarche éthique et écologique

2 - Des nichoirs fabriqués dans une démarche éthique et écologique

08:04

Des précautions à avoir en tête avant d’acheter un nichoir

3 - Des précautions à avoir en tête avant d’acheter un nichoir

04:04

A Fontvieille, une commune près d’Arles, Nathalie Fage et Stéphane Bergeron ont installé leur atelier-boutique la Détournerie. Le couple fabrique différentes gammes de nichoirs durables et écologiques pour les oiseaux, les chauves-souris et les abeilles. "Je travaille dans l’agroécologie, explique Nathalie Fage, et je savais qu’il manquait des habitats pour la faune sauvage. Souvent, cette faune va se nicher dans des arbres vieux, creux, des maisons délabrées, des murets en pierres non enduits Et ça, ça disparaît fortement dans certaines régions, dans les paysages urbains, périurbains ou campagnards. On a alors commencé à créer des nichoirs. Ça permet aussi de lutter contre la disparition de certaines espèces, comme le Rollier d’Europe."

C’est Stéphane Bergeron qui fabrique ces habitats de substitution. Afin qu'ils répondent aux besoins des espèces concernées, il a été utile de faire appel à des ornithologues, des naturalistes et des chiroptérologues pour recueillir leurs conseils. Concernant les matériaux utilisés, une partie est recyclée : "On récupère des tonneaux de vin, car c’est du chêne et c’est un bon bois. On prend aussi du bois exotique auprès des gens qui installent des terrasses bien qu’on soit contre, mais étant donné qu’il est dans le circuit et pour éviter qu'il soit brûlé on le réutilise. Du coup, on s'en sert pour créer la façade des nichoirs qui est souvent attaquée. Le reste est composé de châtaignier, d’acacia que l’on va chercher dans les forêts près de nous." Aussi, aucun pesticide n’est utilisé pendant le processus de fabrication, ni du plastique.

Les nichoirs de la Détournerie sont destinés aux professionnels, aux communes, aux collectivités et aux particuliers. D’ailleurs, Nathalie Fage et Stéphane Bergeron invitent ces derniers à faire le tour de la question avant de se lancer dans l’achat. Il y a certaines précautions à prendre comme savoir quel type de nichoir prendre en fonction des espèces, des régions, qui en a besoin et savoir comment le positionner et les endroits favorables.