I-grec, des gourmandises laitières locales et responsables

I-grec est une marque de yaourts gourmands bio et locale. Ces produits sont confectionnés dans les Yvelines, par une bande de copains. Une aventure débutée en 2014.

Podcast

Promouvoir des desserts laitiers bios et locaux

1 - Promouvoir des desserts laitiers bios et locaux

02:11

I-grec, des gourmandises laitières locales et responsables

2 - I-grec, des gourmandises laitières locales et responsables

04:16

Ils ont monté ensemble leur fabrique de yaourts

3 - Ils ont monté ensemble leur fabrique de yaourts

04:18

L’été, c’est aussi le moment de se faire plaisir, de manger des choses qui nous font du bien. Personnellement, j’aime manger un bon yaourt, le soir, tranquillement installé. C’est frais, c’est du laitage, donc quoi de mieux. Et justement, j’ai découvert une marque de yaourts qui s’appelle I-grec. Cette gamme de gourmandises laitières est confectionnée dans une petite usine de 150 m2, dans les Yvelines dans le village des Alluets-le-Roi.

A N N O N C E

Des yaourts gourmands fabriqués avec du lait bio issu d’une ferme du Vexin, située à 15 kilomètres de l’atelier. L’aventure a débuté en Australie lorsque Benoît Daussy y apprend à faire du yaourt à la grecque auprès d’un spécialiste, à Brisbane. Tout un savoir-faire et des techniques que Benoît ramène en France et qu’il adapte en utilisant des produits locaux. Il appelle alors ses amis en renfort : Maximilien, Mathieu et Flavien. Et ils se lancent tous ensemble dans une nouvelle aventure en 2014.

Une médaille

Âgés de 25 ans, les amis décident de devenir leur propre patron et de lancer un produit naturel, fait maison et utilisant du lait local. Au départ, la confection se fait dans le garage des parents de Benoît transformé ensuite en vrai laboratoire. Très rapidement, leurs produits se font remarquer et, en 2015, le pot au lait à la myrtille remporte une médaille d’or au Concours Général Agricole.

Des pots au lait qui ont même été proposés dans des établissements de renom comme l’Hôtel de Crillon, l’Assemblée nationale ou encore la boulangerie Thierry Marx. Ils sont actuellement en train de faire une seconde levée de fonds pour se développer davantage.