Consommer autrement avec les jouets en bois de seconde main

Avec Lady Cocotte, Laura Bos a voulu changer sa manière de consommer. Ce service de vente de jouets de seconde main privilégie les jouets en bois, plus respectueux.

Podcast

Lady Cocotte : faciliter l’accès à la seconde main

1 - Lady Cocotte : faciliter l’accès à la seconde main

02:03

Des jouets attrayants, complets et en bon état

2 - Des jouets attrayants, complets et en bon état

03:55

Offrir des beaux jouets tout en consommant autrement

3 - Offrir des beaux jouets tout en consommant autrement

08:00

Durant la crise sanitaire, Laura Bos a remis en question sa manière de consommer et s’est tournée vers la seconde main. Mère de deux enfants, elle s’est rendu compte que 110 000 jouets étaient jetés par jour en France. Elle a alors imaginé Lady Cocotte, un service de vente de jouets en bois de seconde main.

Pour refaire circuler tous ces jouets dormant dans nos placards, elle les a collectés chez des particuliers. Les jouets sont en matière naturelle et Laura rappelle que le bois a de nombreux bienfaits pour la planète. La production est moins polluante et il est plus simple de les recycler. Elle explique également qu’avec un jouet en bois inerte, l’enfant va pouvoir développer son imagination. Il devient acteur de son jouet et non le contraire.

Ces jouets récupérés répondent à une charte de qualité et sont toujours complets. Nettoyés minutieusement au vinaigre blanc, les jouets sont de seconde main, mais en bon état ! Pour Laura, l’achat de produits de seconde main est un achat engagé et il faut être fier de ce cadeau. Elle essaye d’aller à la rencontre des consommateurs pour les sensibiliser. Présente dans des points de vente physiques, elle touche ainsi des personnes qui n’ont pas l’habitude de ce mode de consommation.

Avec son site, clair et accessible, Laura veut faciliter l’accès à la seconde main et prouver que ces jouets méritent une nouvelle chance. Pour continuer dans sa démarche écologique, elle propose même des emballages écologiques en tissu. Elle espère ainsi réduire la quantité de déchets dans le monde du jouet.