Eviter le gâchis non alimentaire avec l’Agence du Don en Nature

L’Agence du Don en Nature récupère les invendus non alimentaires pour les redistribuer à des associations. L’Agence plaide également pour inscrire la précarité matérielle dans la loi.

Aller plus loin

Titre
Durée
Eviter le gâchis non alimentaire avec l’Agence du Don en Nature

1 - Eviter le gâchis non alimentaire avec l’Agence du Don en Nature

02:08

L’Agence du Don en Nature contre la destruction des invendus non alimentaires

2 - L’Agence du Don en Nature contre la destruction des invendus non alimentaires

04:07

Réduire le gaspillage non alimentaire avec l’Agence du Don en Nature

3 - Réduire le gaspillage non alimentaire avec l’Agence du Don en Nature

08:06

En France, à partir du 1er Janvier 2022 les invendus non alimentaires ne pourront plus être détruits. Une solution qui permettra de limiter le gaspillage de ces produits neufs tout en luttant contre la précarité matérielle. Cette précarité touche de nombreux Français qui, par exemple, n’ont pas de téléphone portable, ne peuvent pas s’habiller ou se laver. L’Agence du Don en Nature s’inscrit depuis dix ans dans ce combat. Cette association à but non-lucratif récupère les invendus non alimentaires pour ensuite les proposer à des associations qui s’occupent des personnes les plus démunies.

L’Agence a également un rôle de plaidoyer pour faire connaître le concept de précarité matérielle. Elle a publié une étude sur le rapport à la consommation des Français, qui met en lumière la détresse matérielle d’une grande partie de la population ainsi que le sentiment de frustration généré par cette précarité.