Environnement : la forêt, un lieu de rencontres grandeur nature

Entre la Bourgogne-Franche-Comté et la région Grand Est, le Parc National de forêts s’étend sur 2 000 km2. Un lieu 100% nature, où il n’est pas rare de croiser de nombreux animaux.

Podcast

Parc national de forêts : les artisans travaillent le patrimoine local

1 - Parc national de forêts : les artisans travaillent le patrimoine local

02:12

Comment préserver nos espaces de verdure ?

2 - Comment préserver nos espaces de verdure ?

04:24

Trouver refuge à l’ombre, parmi la faune et la flore

3 - Trouver refuge à l’ombre, parmi la faune et la flore

03:52

Près de 30 % de la surface totale de la France métropolitaine serait recouverte par la forêt. Une verdure qui cache de nombreuses richesses qui varient selon les régions. Philippe Puydarrieux est directeur du Parc national de forêts, à cheval entre la Bourgogne-Franche-Comté et le Grand Est.

En voiture, à vélo ou même à pied, « il est quasiment impossible de traverser le parc sans rencontrer d’animaux » explique le directeur du Parc national de forêts. En ce moment, il est très courant de croiser des chevreuils, des sangliers, des cerfs, des biches, des renards, des blaireaux, des belettes ou encore des fouines.

En levant les yeux au ciel, vous pourrez aussi apercevoir des oiseaux emblématiques comme la cigogne noire et sa quinzaine d’individus au sein du parc. Ces oiseaux nicheurs s’installent à la mi-mars sur le territoire pour élever leurs petits avant de repartir au sud du Sahara, à la fin de l’été.

Notez que, si parfois certains sentiers ou accès sont fermés, c’est pour respecter le bien-être de ces espèces.

Flore et artisanat

La richesse végétale du Parc national de forêts est impressionnante. C’est d’ailleurs pour cela que le site est moins sujet aux incendies : grâce à la diversité des essences. C’est une flore montagnarde que l’on observe facilement dans ce Parc. L’été, on peut y découvrir des lis martagon, de grandes gentianes et, selon la saison, de beaux sabots de Vénus.

Certains artisans ont également installé leur activité au sein du Parc national de forêts :

  • La production de truffe de Bourgogne est emblématique, côté bourguignon du Parc. Un produit utilisé par de nombreux artisans dans des confections culinaires truffées.
  • Les apiculteurs locaux bénéficient de la marque Esprit parc national pour valoriser la production de miel et produits dérivés.
  • Les fabricants de fromage AOP, comme le fromage de Langres que l’on produit sur le plateau du même nom.
  • Les fabricants de meubles travaillent à partir de bois issu du Parc national de forêts.
  • Les tailleurs de pierre utilisent la pierre de Bourgogne.